Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Stade Niçois démarre le championnat de Nationale par un gros morceau

-
Par , France Bleu Azur

Le Stade Niçois démarre ce samedi sa nouvelle aventure dans le championnat de Nationale par la réception d'Albi (17h), le favori de cette poule qui regroupe cette saison les meilleurs clubs de Fédérale 1. Ambitieux eux aussi, les rouges et noirs visent les playoffs dès cette saison.

Dernier entraînement pour le Stade Niçois avant de démarrer le championnat face à Albi (17h) ce samedi.
Dernier entraînement pour le Stade Niçois avant de démarrer le championnat face à Albi (17h) ce samedi. - Maxime Bacquié

Après six mois de coupure et deux mois de préparation intensive le Stade niçois est prêt. Prêt à se lancer dans l'arène de ce nouveau championnat de Nationale. Sélectionné parmi les 14 clubs qui composent cette nouvelle 3e division du rugby français, intercalée entre la Pro D2 et la Fédérale 1, le Stade niçois entre tout de suite dans le vif du sujet. Les rouges et noirs reçoivent Albi ce samedi au stade des Arboras, le favori de la poule. Le bon moment ? "Si on gagne oui," sourit l'entraîneur David Bolgashvili, qui entame une quatrième saison sur le banc niçois. "On s'est préparé à jouer les playoffs cette saison alors on veut bien démarrer.

Accrocher les playoffs dès cette saison

Bien démarrer, contrairement à la saison dernière. Le club avait perdu des points précieux en début de championnat de Fédérale 1 et s'était retrouvé à la traîne toute la saison concernant son ambition de monter en Pro D2. Partie remise grâce à cette nouvelle formule, qui permettra aux cinq premiers de disputer les playoffs et aux deux finalistes de monter en Pro D2. "Oui on peut parler de demi-promotion pour le club, maintenant on sait d'où on vient et il ne faut pas brûler les étapes," tempère le coach.

Le joli coup Mapoe 

L'effectif a été renouvelé de près de moitié avec l'arrivée de douze joueurs et notamment le joli coup réalisé avec l'arrivée de Lionel Mapoe (31 ans - 14 sélections). L'international sud-africain évoluait au Stade français la saison dernière, le nouveau club partenaire du Stade niçois. "Oui cette arrivée a été rendue possible par ce nouveau partenariat, qui va nous permettre de récupérer des jeunes joueurs qui ont besoin de temps de jeu et de permettre à des espoirs parisiens de jouer chez nous," confirme le manager rouge et noir Hervé Moni.

Un nouveau capitaine rouge et noir

Autre changement marquant, le brassard de capitaine est désormais autour du bras de Jonathan Mace (31 ans), qui a connu toutes les promotions ces dernières saisons, de la fédérale 3 à la Nationale. "Je ne vais pas changer ma façon d'être, j'ai toujours aimé prendre la parole. J'ai toute confiance en mes partenaires pour mettre en place ce qu'on a travaillé ces deux derniers mois." 

Il prend le relais de l'historique Jérémy Malavard, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière pour se lancer dans une nouvelle aventure personnelle. Le nouveau capitaine espère lui aussi une victoire face à Albi ce samedi et sait bien que la clef d'une saison réussie sera de performer à domicile. "On doit rester invaincu à la maison. Il faut qu'on transforme les Arboras en forteresse."

Pas plus de 1.500 spectacteurs aux Arboras ce samedi

Un stade des Arboras en mode covid ce samedi. La jauge est limitée à 1.500 spectateurs et le prix des places varie entre 5 et neuf euros. Un stade vétuste, qui ne compte qu'une seule tribune aujourd'hui et qui mériterait d'être aménagé. Il accueillera en tout cas cette saison quelques poids lourds historiques du rugby français, comme Bourgoin-Jallieu ou Narbonne, qui visent eux aussi la montée. Que le spectacle commence !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess