Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Stade Rennais valide la première phase de sa préparation en battant Châteauroux (3 - 0)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Le Stade Rennais s'est imposé sans problème face à Châteauroux (L2) pour son premier match de préparation disputé ce jeudi soir à la Piverdière. Les Rouge et Noir l'ont emporté 3-0, Julien Stéphan a pu procéder à une large revue d'effectif avec 24 joueurs utilisés.

Yann Gboho au milieu de la défense de Châteauroux
Yann Gboho au milieu de la défense de Châteauroux © Radio France - François Rauzy

Le Stade Rennais n'aura jamais tremblé lors de ce match de reprise face à Châteauroux disputé à la Piverdière. Après dix jours de préparation à Dinard, Julien Stéphan a aligné deux onze complètement différents, avec un système en 4-3-3 dans le premier acte, et un 4-2-3-1 dans le second.

Le onze en première période : Mendy; Traoré - Da Silva - Nyamsi - Maouassa; Nzonzi - Camavinga - Martin; Terrier - Hunou - Tait

Le onze en seconde période : Salin; Boey - Soppy - Brassier - Truffert; Gboho - Bourigeaud; Lauriente (Grenier, 76') - Del Castillo - Raphinha; Rutter (Niang, 76')

Le film du match

Très rapidement, les hommes de Julien Stéphan mettent le pied sur le ballon et impriment le rythme de la rencontre. A la 15e minute, la nouvelle recrue Martin Terrier, seul au second poteau, hérite d'un corner de Tait et ouvre le score d'une reprise de volée à bout portant (1-0, 15e). Si les Rennais ont largement dominé le premier acte, ils auront toutefois manqué d'un peu d'efficacité et auraient pu alourdir la marque si Hunou (16'), Tait (28') et Terrier (35') s'étaient montré plus précis dans leurs tentatives.

En seconde période, en incluant Salin, le onze du Stade Rennais comprend huit joueurs passés par le centre de formation. Avec Gboho positionné en milieu relayeur aux côtés de Bourigeaud, cette deuxième équipe impose un pressing haut aux castelroussins. Après l'heure de jeu, Raphinha hérite d'un centre en retrait de Truffert au second poteau, et voit sa frappe repoussée de la main par un défenseur de La Berrichonne. Le brésilien transforme (2-0, 62e). Deux minutes plus tard, il est à la passe pour Rutter qui coupe au premier poteau pour marquer du bout du pied (3-0, 64e). Le score ne bougera plus jusqu'au coup de sifflet final.

Martin Terrier bien intégré

L'ancien lyonnais, buteur, s'est montré très remuant sur le front de l'attaque. Aligné sur l'aile droite, il a posé de nombreux problèmes à la défense castelroussine. Le capitaine Damien Da Silva était content pour son partenaire à la fin du match : "Il s'est très bien intégré, il a une très bonne mentalité, je m'en fais vraiment pas pour lui. Je pense qu'il va encore en marquer beaucoup." Son coach Julien Stéphan a également apprécié l'adaptation de Terrier à son système de jeu : "Martin a marqué, il a une situation aussi avec son pied gauche... C'est bien pour lui, il a trouvé déjà des connexions immédiates avec ses partenaires, ça a bien combiné sur le côté donc c'est encourageant. On avait déjà vu pendant le stage des signaux très encourageants avec une intégration express. C'est bien, et ça sera à confirmer dans les jours et dans les semaines qui arrivent."

Des interrogations concernant certains joueurs

Julien Stéphan a choisi de faire participer 24 joueurs à cette première rencontre. On notera que Grenier et Niang n'ont disputé qu'un quart d'heure de cette rencontre. Julien Stéphan s'en explique : "On sort d'une période particulière, avec une longue inactivité, il y a eu des préparation un peu personnalisées et individualisées aussi... On est dans un premier match comme ça très attentifs à la maîtrise de la charge physique." Après le match, Niang n'a pas participé au décrassage, Julien Stéphan a évoqué des raisons "d'ordre privé".

Jérémy Gélin et James Léa-Siliki se remettaient de petits bobos et n'étaient donc inscrits sur la feuille de match. Autres absences : celles de Jordan Siebatcheu et Lucas Da Cunha, qui avaient participé au stage à Dinard. Julien Stéphan : "Il y a un choix ponctuel qui est fait, sans que cela remette en cause quoi que ce soit. On a 24 joueurs qui ont participé aujourd'hui, et mercredi sera un autre jour où l'on repartira sur une nouvelle phase.

Les joueurs ont désormais 5 jours de repos avant de retrouver la Piverdière, puis d'enchaîner sur un nouveau stage à Arzon du 1er au 8 août.

Les réactions en vidéo

Choix de la station

À venir dansDanssecondess