Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le XV de France féminin à une marche de la finale de la Coupe du monde de rugby

mercredi 13 août 2014 à 11:10 Par Charlotte Coutard, France Bleu Roussillon

Les filles du XV de France affrontent le Canada ce mercredi soir en demi-finales de la Coupe du monde de rugby. Un match qui se déroule à 20h45 au stade Jean Bouin de Paris devant 20 000 spectateurs. Un véritable engouement se développe autour de ces Bleues, qui séduisent tous les amateurs de rugby.

Le XV de France féminin lors de son stage de préparation dans les Pyrénées-Orientales
Le XV de France féminin lors de son stage de préparation dans les Pyrénées-Orientales © Radio France - Charlotte Coutard

Elles y sont presque ! Les filles du XV de France affrontent le Canada ce mercredi soir pour une place en finale de la Coupe du monde de rugby. Plus qu'une petite marche à franchir donc avant la finale de la compétition dimanche. Ce serait une première.

Un match à guichets fermés

 

Et l'engouement autour de cette équipe de France féminine de rugby est tel que ce match face au Canada se jouera à guichets fermés ce mercredi soir au stade Jean Bouin de Paris. 20 000 spectateurs ont acheté leur place pour soutenir les Françaises.

Car depuis le début de la compétition, les Françaises multiplient les très belles performances. Victoires contre le pays de Galles 26 à 0, contre l’Afrique du Sud 55 à 3 puis contre l'Australie 17 à 3.

Les amateurs de rugby sous le charme

 

Les filles brillent, séduisent, attirent les foules , et se font une place dans un sport réputé, il faut le dire, masculin. Les hommes aussi sont séduits. Paroles de supporters :

"C'est un honneur pour la France. Si elles gagnent la Coupe du monde se serait merveilleux !"

"J'ai été surpris par l'intensité, ça joue !"

rugby filles-trot

"Je suis impressionné par leurs performances, je pense qu'elles peuvent gagner !

Dans les Pyrénées-Orientales, le rugby féminin, on connaît ! L'USAP XV Féminin a l'habitude de jouer les premiers rôles sur la scène nationale. Mais Claude Sanguignol, responsable des clubs de supporters de l'USAP l'avoue : il est bluffé par cette équipe de France féminine.

Rugby filles-son supporter

"Nous ici on est quand même habitué un petit peu au rugby féminin, parce que l'équipe de l'USAP brille depuis quelques années et cumule pas mal de titres de championnes de France. Mais là il est vrai que l'on découvre une équipe de France qui est absolument séduisante. J'avoue que je suis bluffé. Il faut qu'elles aillent au bout maintenant ! "

Ginette Guichet a 85 ans. Le rugby c'est sa passion. Elle est fan de l'USAP depuis près de 80 ans. Mais pour elle, le rugby féminin, c'est nouveau. Et elle est totalement sous le charme.

rugby filles-son ginette

Changer l'image du rugby féminin

 

Avant la compétition, Christelle Le Duff, demi d'ouverture de l'USAP XV Féminin et du XV de France, nous avait confié son envie de changer l'image du rugby féminin, et de profiter de cette Coupe du monde organisée en France pour promouvoir son sport.

XV de France Féminin - SON 2 / Promotion

Mission accomplie pour sa coéquipière Manon André, troisième ligne du XV de France : "Moi personnellement je réalise complètement qu'on est en demi finale de la Coupe du monde, je réalise que l'événement prend beaucoup d'ampleur , qu'on est beaucoup suivi, qu'on est en train de changer l'image du rugby féminin. Si on n'avait pas produit du beau jeu, on ne se serait pas autant intéressé à nous. "

Manon André