Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les agriculteurs de Loire et de Haute-Loire vont organiser des barrages filtrants ce mardi

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les agriculteurs vont montrer les muscles ce mardi partout en France. La FDSEA de Loire et de Haute-Loire appelle à organiser des barrages filtrants dans les deux départements.

La FDSEA de la Loire et de la Haute-Loire va organiser des barrages filtrants.
La FDSEA de la Loire et de la Haute-Loire va organiser des barrages filtrants. © Radio France - Florian Garcia

Roanne, France

"France, veux-tu encore de tes paysans ?". Cri de coeur, et mot d'ordre de la mobilisation des agriculteurs ce mardi partout en France. Les agriculteurs vont organiser des blocages et des barrages filtrants, notamment en Loire et Haute-Loire, à l'appel de la FDSEA. 

Des barrages filtrants en Loire et en Haute-Loire 

Dans la Loire, trois barrages filtrants vont être organisés :

  • à Feurs, au rond-point de l'autoroute
  • à Mably au rond-point du carrefour 
  • à Saint-Etienne au niveau de la sortie 14 (la Talaudière) de l'autoroute 72 au niveau de la station-service AGIP

Dans la Haute-Loire, un barrage filtrant sera mis en place au niveau d'Espalem/Blesle à la sortie 22 de l'autoroute 75. 

Colère contre les traités internationaux 

Les agriculteurs veulent se faire entendre et dire leur colère contre les traités de libre-échange controversé, le CETA et le Mercosur. 

Des traités vécus comme une trahison par les agriculteurs, car ils permettraient selon eux d'importer de la viande qui ne respecte pas les mêmes normes que la viande française.  

De nouvelles actions à prévoir

Les agriculteurs affirment que la balle est désormais dans le camp des consommateurs, qui doivent les soutenir en achetant local. 

Cette journée nationale d'action pourrait déboucher sur une mobilisation plus régulière. La FDSEA de la Loire n'exclut pas une nouvelle mobilisation au mois d'octobre, qui pourrait être plus musclée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu