Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hockey sur glace : les Aigles de Nice prêts à prendre leur envol en Ligue Magnus

-
Par , France Bleu Azur

Les Aigles de Nice reçoivent les Brûleurs de Loups ce samedi soir à la patinoire Jean Bouin (19h15) pour lancer leur saison en Ligue Magnus de Hockey sur glace. Touché de plein fouet par le coronavirus cet été, le club niçois aborde cette saison avec prudence mais pas sans ambition.

Dernier entraînement à la patinoire Jean Bouin avant la reprise de la Ligue Magnus samedi contre les Brûleurs de Loups pour les Aigles de Nice
Dernier entraînement à la patinoire Jean Bouin avant la reprise de la Ligue Magnus samedi contre les Brûleurs de Loups pour les Aigles de Nice © Radio France - Maxime Bacquié

Les bruits des patins sur la glace, des palets qui claquent contre la rambarde, ça sent la reprise à la patinoire Jean-Bouin. Dans quelques heures, les Aigles de Nice affrontent les Brûleurs de Loup pour lancer leur saison en Ligue Magnus, après plus de six mois de coupure. "On est impatient," lâche l'entraîneur des Aigles Stan Sutor à la sortie de l'entraînement. Le doyen des coachs de Magnus avec ses huit saisons au club aborde cette saison avec beaucoup d'appétit. "On n'a pas joué depuis six mois et on est très content de reprendre le championnat. On s'attendait à une préparation difficile. On n'a eu que deux matchs amicaux. On sait que la saison risque d'être compliquée mais on va s'adapter.

"Une super nouvelle de pouvoir jouer devant notre public" Stan Sutor

75% de l'effectif est resté 

Les Aigles de Nice ont en effet été touchés de plein fouet par la Covid-19 ces dernières semaines. Onze membres du club ont contracté le virus et tout le groupe est resté plusieurs confiné. Pas idéal évidemment pour préparer une saison qui s'annonce donc incertaine, avec le risque de devoir se passer de plusieurs joueurs au gré des tests. "Si des joueurs sont positifs on s'adaptera. On a un groupe de qualité," relativise Stan Sutor, satisfait de pouvoir compter sur le noyau dur de la saison dernière. Malgré une décevante 10e place et les restrictions budgétaires inévitables en raison de la crise sanitaire, le club a réussi à conserver 75% de l'effectif. 

"Le premier objectif c'est de rester debout économiquement" Philippe Jot, directeur général

"On est vraiment content de pouvoir garder l'ossature de l'équipe qui a bien terminé la saison dernière. On veut rester sur cette dynamique," explique le directeur général du club Philippe Jot, qui a dû revoir à la baisse le budget des Aigles, déjà le plus petit de la Ligue Magnus. "On s'est préparé dès le mois de mars à baisser notre budget en raison de la crise. _On part donc avec un budget de 870 000 euros pour la saison, en baisse d'environ 10 % par rapport à la saison dernière_. On est plus que jamais le plus petit budget du championnat."

Les Aigles de Nice à l'entraînement avant la réception des Brûleurs de Loup.
Les Aigles de Nice à l'entraînement avant la réception des Brûleurs de Loup. © Radio France - Maxime Bacquié

Objectif playoffs

Pour viser les playoffs cette saison et retrouver les phases finales, comme en 2019, les Aigles devront faire sans leur capitaine Olivier Dame-Malka. L'international français a succombé aux sirènes du championnat roumain et laisse un vide à Jean Bouin. Que va tenter de combler le franco-slovaque Peter Hrehorcak, nouveau capitaine de l'équipe. "Je ne suis pas quelqu'un qui parle beaucoup, je préfère donner l'exemple par le geste. On n'a pas d'objectif précis à part de gagner les matchs. On est des compétiteurs. Et si on gagne nos matchs, on ira en playoffs". 

"On ne sait pas ce qui va se passer dans les prochaines semaines alors il faut profiter du moment" Peter Hrehorcak

Les Aigles ont donc un premier test dès ce samedi face au champion de France en titre. Les Brûleurs de Loups débarquent à la patinoire Jean-Bouin dans la peau du favori pour le titre 2021. Pour mieux démarrer que la saison dernière, les Aigles pourront compter sur le soutien d'une partie de leurs supporters. 463 spectateurs peuvent prendre place, soit un siège sur deux (12 euros la place). L'autorisation de la préfecture des Alpes-Maritimes est tombée jeudi matin. Soulagement au club. "C'est très important de savoir qu'il y aura du monde. On joue pour les gens." "On fait un métier passion et j'ai dis aux gars de profiter," ajoute le capitaine Peter Hrehorcak. "On ne sait combien de temps on va pouvoir jouer, dans quelles conditions à cause de cette crise. Alors il faut profiter." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess