Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Chacun va faire son auto-critique" : les dirigeants des Chamois Niortais font le bilan de la saison

-
Par , France Bleu Poitou

Les dirigeants des Chamois Niortais ont tenu une conférence de presse en visioconférence pour faire le bilan de la saison écoulée et se projeter vers la prochaine. On vous a compilés les meilleurs morceaux.

Mikaël et Eytan ont répondu aux questions des journalistes.
Mikaël et Eytan ont répondu aux questions des journalistes. © Radio France - Capture d'écran

Sur le barrage

Mikaël Hanouna (directeur général) / "Cette expérience du barrage a permis de mettre tout le monde à nu. Elle est très riche pour la suite. On a vécu une émotion très forte. On est passé avec mention passable. A nous d'obtenir de meilleurs résultats dans les années à venir".

Sur le match perdu sur tapis vert contre VA

MH / "Le médecin du club a refusé de signer le document attestant de la bonne santé du groupe sportif à fournir avant la rencontre. Nous, on n'avait pas à aller outre cette décision. La Ligue a argué du fait que nous aurions pu faire jouer d'autres joueurs, cela voulait dire faire d'autres tests, on était avant les vacances de Noël, les labos étaient débordés, on était trop court au niveau du timing. Et de toute façon, comme les autres clubs, on avait donné congés aux joueurs de la réserve qui ne jouaient plus depuis plus d'un mois (N3, U19). Ils n'avaient pas été testés et n'étaient donc pas alignables. On n'a pas de regret sur cette affaire."

Sur le bilan de la saison

MH / "Chacun va faire son auto-critique. Il y a eu des choses bien faites, d'autres mal faites. On s'est donné une bonne semaine pour que tout le monde fasse son bilan par écrit (tous les gens du club, dirigeants, staff, joueurs, administratifs). On fera le point ensuite et on établira la stratégie et les axes qui devront être améliorés."

Sur les pertes essuyées cette saison

Eytan Hanouna (président) / "En terme de droits télé purs, on a perdu 1,5 millions d'euros. C'est considérable pour un club comme Niort. Le transfert de Saturnin Allagbé aurait pu nous permettre d'accélérer sur le développement du club. Malheureusement, le Covid et Mediapro sont passés par là. Il a fallu éponger les pertes. Grâce aux aides, on devrait être à l'équilibre. Pour la prochaine saison, on est dans le flou, notamment en terme de revenus sur les droits télé."

Sur le prochain budget 

EH / "Notre audition aura lieu le 17 juin devant la DNCG (NDLR : le gendarme financier du foot français). On est dans le flou sur le budget qu'on va présenter. Quid des droits TV, de la jauge dans le stade ? Ce que j'entends, c'est qu'on devrait avoir encore une baisse d'un million d'euros sur les droits télévisuels...

On va sans doute prendre une hypothèse constante ou un peu réduite pour bâtir un budget assez prudent. Le budget l'an passé était de 8,5 millions d'euros. Ce sera sans doute à la baisse. On va s'adapter à la réalité économique. On a jugulé les dépenses. Maintenant, il va falloir générer des recettes."

Sur le modèle souhaité

EH / "On veut sortir de l'ancien modèle qui faisait que les transferts étaient là pour éponger les dettes du club. Aujourd'hui, on souhaite arriver à un équilibre d'exploitation pour qu'en cas de vente de joueurs, on puisse réinvestir directement cet argent dans les infrastructures et les projets de développement."

Sur les partenaires et les abonnés

EH / "On va contacter chacun de nos partenaires à partir de la semaine prochaine. Pour les gros sponsors, on est serein. Il faudra discuter, il n'y a eu que 4 matches sur 19 cette saison à René-Gaillard. On va faire des avoirs. C'est valable aussi pour nos 1.650 abonnés. Partenaires comme abonnés, ils seront indemnisés au prorata."

Sur le marché des transferts

EH / "On n'est pas forcément un club vendeur. Après, il y aura une nécessité de progresser par rapport aux résultats des deux dernières saisons. Mais il ne devrait pas y avoir beaucoup de mouvements."

MH / "Sur les secteurs à renforcer ? On a beaucoup de joueurs devant qui vont partir, Autchanga, Djigla, Jacob, Baroan, Koyalipou. Mécaniquement, le secteur offensif va être prioritaire dans nos recherches. On arrive sur une fin de cycle, on a besoin de sang neuf. Pour la plupart des joueurs en fin de contrat, on ne va pas les renouveler. Après, il y a toujours les cas particuliers."

"Sur les profils ? L'expérience en tant que telle ne veut rien dire. Aujourd'hui, un joueur d'expérience et de qualité ne viendra pas aux Chamois Niortais. Parce qu'on a pas les mêmes moyens que les autres clubs de la division. Et parce qu'on a des installations qui ne font pas rêver. Au contraire, c'est un repoussoir pour ces joueurs. Le choix qu'on a fait, c'est d'aller chercher des jeunes. Et il n'y a pas d'autres modèles pour nous aujourd'hui."

Sur les joueurs qui seront conservés

MH / "Samuel Renel et Bradley M'Bondo vont signer pro (à priori un an plus deux en option). Yohan Cassubie sera avec le groupe pour la reprise afin de le tester. En plus de ça, on rajoutera sans doute un gardien de but. Plus les jeunes du centre de formation. L'objectif est d'arriver à un groupe de 25, 26 joueurs sous contrat. Pour Tom Lebeau, on va discuter. J'ai toujours aimé ce joueur. Je lui ai fait signer son premier contrat pro. Il a 23 ans. Cette année, il n'a été titulaire que deux fois, ce n'est pas assez. Mais on sait que c'est un joueur qui aime le club et qui a pesé pour le maintien. Bien sûr qu'on a envie de le garder. J'en profite pour rappeler que la formation reste au coeur du projet."

Sur le centre de performance

EH / "Avenue de la Rochelle, on a eu le permis de construire. Les travaux vont bientôt commencer. On espère avoir l'équipement pour le printemps 2022. 2,7 millions d'euros vont y être consacrés au lieu des 900.000 envisagés au départ. Nous allons tripler l'investissement avec un terrain en plus, des vestiaires. La mairie et nous avons chacun fait un pas. Nous allons réunir sur un même lieu toute la partie foot du club, à la fois pro et centre de formation. Tous les éducateurs auront un lieu commun. Les jeunes verront les pros s'entraîner et les passerelles seront améliorées. En face, la municipalité s'est engagée à nous offrir une solution d'hébergement alternative à nos jeunes dans une résidence dédiée. Tout ça permet de déminer le sujet du stade."

Sur le dossier du futur stade

EH / "De notre point de vue, grâce au travail avec l'agglo, il n'y a plus aucun obstacle à ce que le nouveau stade soit fait. Sachant que de notre côté, le centre de performance a impliqué des investissements, on demande maintenant une participation des collectivités. A Dunkerque, à Chambly, à Rodez, à Pau... Toutes ces villes ont eu droit à un nouveau stade. On demande au niveau financier qu'il y ait un équilibre équivalent dans le financement de cette enceinte, et ça nous ira. Le projet de stade n'a jamais été mis en sommeil. Simplement, notre priorité, c'était le centre de performance. A présent, on y voit plus clair."

MH / "L'hébergement des jeunes, le déménagement du siège, on trouvera des solutions, même transitoires. Nous, on sera prêt très rapidement à libérer les espaces pour la construction du stade. Il n'y a plus de frein en terme de foncier aujourd'hui."

Sur la reprise pour les footballeurs niortais

MH / "Elle aura lieu le 21 juin avec un stage à Ploufragan en Bretagne.  Après les amicaux, les Chamois disputeront un tournoi-souvenir* Emiliano-Sala dans le Loiret avec Orléans (National) et les Girondins de Bordeaux (L1)."

*Les deux matchs auraient lieu les 18 et 21 juillet avant la reprise de la Ligue 2 le 24 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess