Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

DNCG : grosse sanction pour les Chamois niortais mais le projet de reprise est validé

-
Par , France Bleu Poitou

La DNCG, le gendarme financier du foot français, a lourdement sanctionné les Chamois niortais ce mercredi. Le club des Deux-Sèvres est exclu de la Coupe de France 2021/2022 et une amende de 250.000 euros est prononcée pour non-respect de la procédure de contrôle lors du changement d'actionnaire.

La DNCG se réunissait ce mercredi
La DNCG se réunissait ce mercredi © Radio France - Noémie Guillotin

La sanction est lourde pour les Chamois niortais. La commission de contrôle des clubs professionnels de la DNCG a décidé, ce mercredi, de prononcer à l'encontre du club une amende de 250.000 euros et une interdiction de participer à l'édition 2021/2022 de la Coupe de France.

Dans un communiqué, le gendarme financier du foot français évoque un "non-respect de la procédure de contrôle avant concrétisation du changement d’actionnaire de référence du club intervenu en août dernier".

La sanction prend effet ce mercredi 9 septembre.

Reprise et business-plan sont validés

Joint par France Bleu Poitou le président des Chamois, Guy Cotret, qualifie la sanction financière de "lourde mais inscrite dans les textes" alors qu'il "cherche le sens" de la sanction sportive. En revanche, le président se félicite de la validation de la reprise et du plan de financement sur trois ans. "C'est l'objectif majeur" de ce passage devant le gendarme financier du football français.

Les Chamois diront ce jeudi s'ils font appel des sanctions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess