Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les Chamois Niortais se déplaceront à Guingamp pour les 32e de finale de la Coupe de France

lundi 4 décembre 2017 à 21:20 Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou

Ils voulaient une équipe de Ligue 1, ils l'ont. Mais peut-être pas celle qu'ils espéraient, ni le fait de se déplacer. Les Chamois Niortais ont hérité d'un déplacement à Guingamp pour le tirage au sort des 32e de finale de Coupe de France.

S'ils veulent que la Coupe de France leur sourit à nouveau cette année, Dembelé et Roye devront s'imposer au stade du Roudourou.
S'ils veulent que la Coupe de France leur sourit à nouveau cette année, Dembelé et Roye devront s'imposer au stade du Roudourou. - Chamois Niortais

Niort, France

Après le PSG l'an passé en 8e de finale, les footballeurs niortais héritent à nouveau d'un club de Ligue 1 en Coupe de France : Guingamp. Pas forcément le club qu'ils espéraient tirer, d'autant que le match est à l'extérieur.

C'est au stade du Roudourou, en Bretagne, que les Chamois joueront leur qualification. Un gros défi pour le président niortais, Karim Fradin. "La magie de la coupe de France, c'est que les petits sortent les gros. Sur ce tour-là, les petits ce sont nous. Donc, ce sera encore plus un exploit si on va gagner là-bas que le fait de les battre à domicile."

"Forcément, on aurait voulu offrir une belle fête à nos supporters", Denis Renaud, le coach niortais

Malgré tout, la déception est réelle de ne pas pouvoir jouer à domicile. "Une Ligue 1, c'est ce qu'on voulait, assure Denis Renaud. Mais bon, à l'extérieur, ce n'est pas pareil. Forcément, on aurait voulu offrir une belle fête à nos supporters. Donc, si on veut que René Gaillard retrouve les mêmes émotions que l'an passé avec le PSG, il faut passer ce tour. Et on le sait, ce sera compliqué, mais c'en sera d'autant plus beau si on créé la surprise."

La rencontre aura lieu le premier week-end de janvier, soit le samedi 6 ou le dimanche 7.