Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le nombre de demandes de licences en hausse dans plusieurs clubs de football du Doubs

jeudi 6 septembre 2018 à 6:05 Par Manon Klein, France Bleu Besançon

Après la rentrée scolaire, c'est la rentrée des plus jeunes sur les terrains de football, ce mercredi 5 septembre 2018. Les premiers entraînements ont repris. Dans plusieurs clubs du Doubs, le nombre de demandes de licence est en hausse

Au club de football d'Ornans, les exploits des Bleus sont encore dans toutes les têtes
Au club de football d'Ornans, les exploits des Bleus sont encore dans toutes les têtes © Radio France - Manon Klein

Doubs, France

Faut-il y voir un effet Coupe du Monde ? En tout cas le nombre de demandes de licences de football est en hausse dans plusieurs clubs du Doubs. Il n'existe pas encore de statistiques au niveau régional, car les inscriptions sont toujours ouvertes, mais la tendance commence à se dessiner. Les demandes sont tellement nombreuses que plusieurs clubs ont même du refuser du monde, faute d'infrastructures et d'encadrants suffisants.

Un effet Coupe du Monde

Pour les dirigeants, et encadrants des clubs de football franc-comtois ça n'est pas vraiment une surprise; ils s'attendaient à une hausse mécanique du nombre de demandes de licences après la victoire des Bleus en Russie. Une victoire qui a été suivie même les plus jeunes. A Ornans par exemple, ceux qui viennent de reprendre l'entraînement ont tous en tête les exploits de l'équipe de France.

Ce qui était flagrant, quand je suis arrivé et que j'ai vu les U7 [les moins de 7 ans, NDLR] qui sont venus s'inscrire pour la première fois au foot, c'est qu'ils avaient tous le maillot de l'équipe de France. Déjà là, on voit qu'il y a eu un effet - Jean Luc Jouffroy, président de l'US Saint-Vit.

Difficile pour autant de résumer cette hausse à un simple "effet Coupe de Monde", car le nombre d'inscriptions est en hausse dans la plupart des clubs depuis plusieurs années maintenant. Bien sûr, cette tendance varie en fonction des clubs, et tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

Pas toujours de moyens suffisants pour accueillir tout le monde 

Les candidats sont tellement nombreux que certains clubs ont du refuser des demandes. C'est le cas par exemple à Pontarlier, mais aussi à Saint-Vit, où c'est chez les plus grands que ça coince. Si ces clubs doivent refuser du monde, c'est parce qu'ils ne disposent soit pas des infrastructures nécessaires (terrains), soit pas d'un nombre d'encadrants suffisant.