Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les filles du FC Metz s'inclinent face au Paris-Saint-Germain (1-3)

samedi 13 octobre 2018 à 19:47 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

C'était un stade Dezavelle plein qui accueillait ce samedi le Paris-Saint-Germain, version féminin. Les Messines ont longtemps cru pouvoir créer l'exploit face à la deuxième équipe au classement, mais elles ont lâché prise dans la deuxième partie de la rencontre.

Les Messines sont bien rentrées dans la partie, mais elles ont craqué en deuxième période.
Les Messines sont bien rentrées dans la partie, mais elles ont craqué en deuxième période. © Radio France - Arthur Blanc

Metz, France

C'est un résultat rageant pour les filles du FC Metz. Une nouvelle défaite (1-3) - la cinquième en cinq matches - face à une équipe du PSG qui débarquait en favori au stade Dezavelle. Pourtant, les affaires avaient bien débutées grâce à la jeune Amélie Delabre (17 ans) qui ouvrait la marque de la tête. Le premier but messin cette saison.

Des débuts solides...

L'entame de la partie était intéressante pour les Messines qui faisaient déjouer les Parisiennes. A tel point que les supporters Grenats, venus en nombre remplir les tribunes, ont eu le plaisir de voir leurs joueuses rentrer aux vestiaires avec l'avantage (1-0).

... mais une fin de match ratée

Malheureusement, la deuxième mi-temps s'annonçait plus compliquée. Les visiteuses avaient repris du poil de la bête et le FC Metz se faisait dominer en largeur. C'est Marie-Antoinette Katoto qui égalise sur pénalty (54ème), avant de s'offrir un triplé (68ème et 85ème). Un coup du chapeau qui finira de terrasser les joueuses de David Fanzel.

"On mérite peut-être le match nul, rien que pour notre envie", regrette d'ailleurs le coach. "Ça fait plaisir de marquer, mais il n'y a même pas la victoire, on a 0 point, donc je ne peux pas dire que ça soit une satisfaction", explique Amélie Delabre que son but n'arrive même pas à consoler. Au classement, les Mosellanes restent collées à la dernière place. Prochain match pour les Messines : le 20 octobre sur la pelouse de Montpellier.