Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les frères Bureta, fans inconditionnels des Chamois niortais

-
Par , France Bleu Poitou

Les Chamois niortais jouent leur dernier match de la saison de Ligue 2 ce vendredi soir face au Red Star au stade René Gaillard. A cette occasion, rencontre avec deux supporters passionnés du club, les frères Bureta.

Jean-Pierre (à gauche) et Stéphane (à droite) Bureta, fidèles supporters des Chamois niortais
Jean-Pierre (à gauche) et Stéphane (à droite) Bureta, fidèles supporters des Chamois niortais © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Lorsque l'on demande aux frères Bureta qui est le plus fan des Chamois niortais, la réponse de Stéphane : "C'est Jean-Pierre qui m'a donné le virus alors je dirai que c'est lui le plus fan, après le plus fou ce serait moi", sourit-il. Jean-Pierre, qui est le président du club de supporters Niort 1925, confirme : "Ça, c'est un malade, il a quand même été à Strasbourg avec 40 de fièvre".

Les deux frangins soutiennent les Chamois niortais depuis une trentaine d'années pour l'un, 40 ans pour l'autre. Avec le match de ce vendredi soir face au Red Star, "je vais réaliser mon 16e grand chelem en 17 ans, c'est-à-dire tous les matches vus, championnat, coupe, domicile, extérieur", raconte Stéphane qui reconnaît avoir "un bon chef.  Dès le mois de juin, quand le championnat sort, je pose mes vacances, je négocie". Pour Jean-Pierre, comptable, c'est parfois plus compliqué.  "J'ai des impératifs en fin d'année donc je ne peux pas trop me déplacer à ce moment-là".

"J'ai dépassé les 400.000 kilomètres donc 10e tour du monde", Stéphane Bureta

Les frères Bureta en ont vécu des aventures. Comme cette panne de voiture un soir de match. Ils sont obligés de laisser le véhicule à Moulins. "On est reparti dans le car des joueurs", se souvient Jean-Pierre. Stéphane a fait le calcul, "j'ai dépassé les 400.000 kilomètres, donc 10e tour du monde".

Les Chamois, une histoire de famille donc chez les Bureta. "Mon père m'a emmené à mon premier match en 1978. En plus, j'ai ma femme que j'ai trouvé dans les tribunes", raconte Jean-Pierre. Stéphane lui n'a qu'un seul amour. "Je suis marié avec les Chamois !".  

"On suivra les Chamois quoi qu'il arrive", Jean-Pierre Bureta

Ce vendredi soir, ils seront bien sûr au stade pour le dernier match de cette saison de Ligue 2. "Ça ne s'arrêtera pas, malgré les résultats. Même en CFA on était là. C'est notre club de coeur, on suivra les Chamois quoi qu'il arrive", clame Jean-Pierre.

Les deux supporters aimeraient bien voir une victoire à René Gaillard. Il n'y en a pas eu depuis le 4 décembre. Coup d'envoi du match Niort-Red Star à 20h45. Jean-Pierre, Stéphane et les autres membres de Niort 1925 ne s'installeront pas à leurs places habituelles mais au milieu des pesages pour mettre un maximum d'ambiance.