Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Girondins de Bordeaux pourraient être relégués en Ligue 2 à titre provisoire

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu Occitanie, France Bleu

Les Girondins de Bordeaux pourraient apprendre leur relégation administrative en Ligue 2 d'ici ce vendredi 2 juillet. La décision sera rendue par la DNCG, le gendarme financier du football français. Si Gérard Lopez apporte des garanties lors d’une deuxième audition, le club sera maintenu en Ligue 1.

Gérard Lopez
Gérard Lopez © Maxppp - Cottereau Fabien

Arrêtez de trembler, la décision ne serait que provisoire ! Au lieu de passer une seule fois devant le gendarme financier du football, la DNCG, les Girondins de Bordeaux vont avoir droit à deux voire trois auditions, d’après plusieurs sources proches du dossier. Selon une source, il y aurait deux passages (2 juillet et d'ici le 13 juillet) et selon la deuxième source, le club passerait trois fois devant la DNCG (fin juin, 2 juillet et d'ici le 13 juillet). C’est une volonté du gendarme financier du football qui veut, en premier lieu, solder le bilan financier du club qui va présenter son budget à l’issue de la saison 2020-2021. Et ensuite s'attaquer à la reprise du club.

Les deux autres auditions de la DNCG auront lieu le 2 et le 13 juillet

Avec plusieurs millions d’euros de pertes nettes, le club devrait sans trop de doutes être déficitaire et donc pourrait être relégué administrativement. Cette première audition aura donc lieu en début de semaine prochaine d'après une source du dossier. Ensuite, le 2 juillet, Gérard Lopez présentera son projet de reprise à la DNCG. Enfin, d’ici le 13 juillet, le gendarme financier interrogera le repreneur Gérard Lopez sur ses fonds, sa capacité à assumer les charges du club et à tenir pour la saison 2021/2022. Si l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois dispose de ressources suffisantes, la DNCG prononcera le maintien des Girondins de Bordeaux en Ligue 1. Si ce n’est pas le cas, le club descendra et cela de façon définitive.

Le projet sportif de Lopez défini dès le 2 juillet, un directeur technique nommé

Pour l’instant, le projet sportif de Gérard Lopez est inconnu. Le staff, l’entraîneur, l’organigramme du club et même le nom du président devraient filtrer. Y aura-t-il un PDG ou alors Gérard Lopez sera lui même le président du club ? De source proche du dossier, on sait qu’il veut s’impliquer autant qu’à Lille où il avait opté pour cette solution. Jean-Louis Gasset et Alain Roche vont-ils être maintenus ? Le doute plane aussi.

En attendant, le nouveau patron a dévoilé dimanche le premier membre de son staff, qui semple empiéter sur les prérogatives d'Alain Roche. Le Portugais Admar Lopes a été nommé directeur technique du club. Présenté comme un des meilleurs recruteurs du monde, il a déjà été une "pièce maîtresse du dispositif mis en place au LOSC" selon l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois. 

Pour autant, Gérard Lopez attend que la DNCG rende son premier avis le 2 juillet pour commencer à distiller des pistes. C’est à ce moment-là qu’il va définir les contours de son projet économique et sportif. Pour l’instant, il n’est toujours pas propriétaire du club bien qu’il ait trouvé un accord avec King Street et Fortress.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess