Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les Girondins de Bordeaux sont rentrés dans le rang

vendredi 9 août 2013 à 7:00 Par Clément Carpentier, France Bleu

La Ligue 1 reprend ses droits ! Pour l'ouverture du championnat, les Girondins reçoivent l'AS Monaco samedi au stade Chaban Delmas. Une saison 2013/2014 que Bordeaux aborde avec des ambitions mesurées.

André Poko en compagnie de Jean-Louis Triaud
André Poko en compagnie de Jean-Louis Triaud © Panoramic

C'est bien connu : l'argent, c'est le nerf de la guerre. Eh bien chaque année, les Girondins de Bordeaux le vérifie un peu plus. Depuis le titre de champion de France en 2009, le club est rentré dans le rang. Bordeaux ne peut pas faire le poids face à Paris ou Monaco, mais le club du président Jean-Louis Triaud a aussi décrocher de l'OM et l'OL sur le plan financier. Aujourd'hui, la place des Girondins se trouvent entre la 5ème et 10ème place.

Faire des coups dans les coupes

En championnat, les Bordelais tenteront d'aller chercher une place en Ligue Europa. Une place en Ligue des Champions reste hypothétique. Francis Gillot a en tout cas annoncé que son équipe jouerait toutes les compétitions à fond. Même avec un effectif réduit la saison dernière, le club a remporté la Coupe de France et a joué un 8ème de final de Ligue Europa. Ce n'est pas rien.

Deux recrues et des jeunes qui poussent

Contexte économique oblige, Bordeaux n'a pas fait de folies sur le marché des transferts. Seulement deux nouveaux joueurs sont arrivés, Jérémy Bréchet et Lucas Orban alors que Benoît Trémoulinas a lui quitté la Gironde. Le club est maintenant dans l'obligation de s'appuyer sur son centre de formation et ça marche plutôt bien. Sertic, Poko, et Saivet sont régulièrement titulaires. D'autres jeunes poussent derrière (Poundjé, Sacko, etc ..). Et puis, le groupe bordelais arrive à maturité. L'effectif n'a pas beaucoup bougé depuis deux ou trois ans et c'est peut être là, la force du Bordeaux version 2013/2014.

Les Girondins doivent faire avec le contexte actuel