Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Girondins de Bordeaux veulent se réveiller contre l'Apoel Nicosie en Europa League

-
Par , France Bleu Gironde

Les Bordelais affrontent les Chypriotes de l'Apoel Nicosie ce soir (21h05) pour la 3e journée d'Europa League. Derniers du groupe F avec aucun point, c'est la victoire sinon rien pour les hommes de Francis Gillot au stade Chaban-Delmas .

Maxime Poundjé devrait être titularisé ce soir sur le côté gauche de la défense
Maxime Poundjé devrait être titularisé ce soir sur le côté gauche de la défense

Lorsqu'on lui pose la question : "Connaissez-vous cette équipe de l'Apoel ? " Francis Gillot l'entraîneur bordelais répond : "C'est une équipe technique, dans le même style que Tel-Aviv qui cherche à repartir de l'arrière à chaque fois ". Les Girondins de Bordeaux sont prévenus, eux qui ont perdu contre l'équipe "technique" du Maccabi Tel-Aviv (1-2) il y a 15 jours lors du dernier match de coupe d'Europe.

"Le groupe est plus détentu, on sent beaucoup moins de trac"

L'Apoel Nicosie n'est pas non plus un épouvantail

Et à Bordeaux cela va beaucoup mieux dans le vestiaire après la belle victoire contre Sochaux (4-1) et le nul encourageant à Lyon dimanche (1-1). "Le groupe est plus détendu dans le travail, on retrouve un certain équilibre" , affirme Cédric Carrasso le gardien Girondin. Au contraire de l'année dernière les Girondins de Bordeaux semblent avoir peu de goût pour 'Europa League cette saison mais "on a l'envie de bien faire ce soir " se persuade Cédric Carrasso.

La victoire est impérative en tout cas ce soir si les Girondins de Bordeaux souhaitent prolonger l'aventure européenne , sachant qu'ils affronteront dans 15 jours cette même équipe de l'Apoel Nicosie, à Chypre cette fois-ci.

Le groupe des Girondins de Bordeaux : Carrasso, Olimpa, Chalmé, Faubert, Bréchet, Poundjé, Lamine Sané, Henrique, Savic, Orban, Obraniak, Traoré,Sertic, Rolan, Ben Khalfallah, Henri Saivet, Diabaté, Sacko.

"Nicosie devant c'est faible, ils ont moins d'individualités"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess