Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les grenats rattrapés sur le fil

samedi 24 août 2013 à 0:24 - Mis à jour le dimanche 25 août 2013 à 6:00 Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord

Vendredi soir, à l'occasion de la 4ème journée de la Ligue 2, le FC Metz a été tenu en échec sur sa pelouse par Niort, 1 but partout. Après avoir ouvert la marque en début de seconde mi-temps, grâce à un pénalty de Diafra Sahko , les grenats ont concédé l'égalisation, dans le temps additionnel. Vraiment rageant !

Supporters FC Metz
Supporters FC Metz © Radio France - Julie Seniura

Des sifflets et quelques noms d'oiseaux pour accompagner la rentrée aux vestiaires de Yohan Rouinsard. L'arbitre de ce Metz-Niort ne s'est pas fait beaucoup d'amis sur les bords de la Moselle. Spectateurs et joueurs lui reprochent une succession d'erreurs qui a finalement entrainé l'égalisation des chamois niortais.

M'Fa bousculé, Sala buteur

On est dans le temps additionnel de la seconde période. Metz tient sa troisième victoire à domicile de la saison, quand Yohan Rouinsard abuse de son sifflet. L'arbitre signale une faute contestable d'un grenat puis sur le coup franc qui suit, oublie une charge d'un niortais sur le portier grenat Anthony M'FA. Dans la foulée, il donne un corner aux chamois, un corner totalement imaginaire. la suite et la fin, vous la connaissez, Les chamois égalisent par leur avant-centre Emiliano Sala, à la 95ème minute.

FC METZ 1

Sahko encore et toujours lui

C'est une fin de match frustrante, admet Albert Cartier, mais le coach mosellan préfère retenir que son équipe, malgré une première période en dents de scie, a su emballer la rencontre en seconde mi-temps, ouvrant le score sur pénalty par son indispensable buteur messin Diafra Sahko qui totalise déjà quatre réalisations en championnat. Les grenats sont également invaincus à domicile et campent dans la première moitié du classement. c'est finalement une entame de saison plutôt rassurante pour le promu messin qui se testera dans dix jours sur la pelouse de l'un des candidats à la montée, le SM Caen.

Diafra Sakho, attaquant du FC Metz, football, en 2010. - Maxppp
Diafra Sakho, attaquant du FC Metz, football, en 2010. © Maxppp

NIORT