Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

VIDEOS - La saison éprouvante de l'ASNL en onze moments-clés

jeudi 10 mai 2018 à 11:43 - Mis à jour le jeudi 10 mai 2018 à 13:59 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Alors que l'AS Nancy Lorraine dispute un match décisif pour son maintien en Ligue 2 ce vendredi 11 mai face à Orléans. France Bleu Lorraine vous propose de revivre les moments les plus importants de cette saison cauchemardesque pour le club au chardon.

Le défenseur de l'ASNL Modou Diagne le 31 mars lors de la défaite face à Reims
Le défenseur de l'ASNL Modou Diagne le 31 mars lors de la défaite face à Reims © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Si tout se passe bien ce vendredi 11 mai, l'AS Nancy Lorraine disputera son dernier match de la saison à l'occasion de la 38e journée de championnat. Un nul suffira face à Orléans pour signer un nouveau bail en Ligue 2 et repartir sur de nouvelles bases après une saison particulièrement riche en rebondissements. 

28 juillet 2017 : face à Orléans, une première alerte

L'AS Nancy Lorraine, reléguée en Ligue 2, entame sa saison chez une équipe qui joue le maintien, Orléans. Nancy qui aligne trois recrues, Jourdren, Eler et Abergel, est balayé 3-1 et inquiète déjà. Trop friable physiquement, l'équipe est dominée. "On a un problème de niveau", admet Benoît Pedretti, l'un des leaders du club au chardon.

Dans la foulée de ce match, le mercredi 2 août, l'entraîneur Pablo Correa se dit inquiet et reproche publiquement à ces dirigeants le retard pris dans le recrutement : 

Raconter qu'on se donne le temps, c'est faux. C'est dans l'anticipation qu'on n'a pas été bons."

Tensions autour du nouveau gardien Geoffrey Jourdren

Dès son premier match de la saison à domicile, face à Niort, Geoffrey Jourdren est pris en grippe par certains supporters de l'ASNL. Alors que la tribune Piantoni crie le nom de son remplaçant Chernik, critiqué la saison précédente par Correa, Jourdren lance un regard qui va déplaire aux supporters. Le gardien nancéien reçoit des projectiles.

En zone mixte, Jourdren n'hésite pas à critiquer l'attitude du public

Ce n'est pas gentil pour moi. Après, je ne demande pas qu'on soit gentil avec moi mais un minimum de jugeote. Mais bon, si l'intelligence s'achetait au supermarché, je pense que tout le monde en achèterait une. Vous savez, bien au contraire, ça me booste."

Le 25 août, Jourdren pète les plombs après un match à Brest perdu 2-1. Insulté par le public breton, il tire volontairement sur les supporters installés derrière son but. S'en suit un envahissement du terrain. Jourdren est expulsé. Il écopera de 10 matchs de suspension. Ca fait tâche pour un joueur attendu comme l'un des leaders de l'équipe.

29 août 2017 : Pablo Correa évincé

Avec seulement trois points en cinq matchs (trois nuls et deux défaites), l'entraîneur Pablo Correa, descendu pour la première fois de Ligue 1 en Ligue 2, est fragilisé. Jacques Rousselot le suspend de ses fonctions : 

Pour la sérénité, l'ambiance, l'environnement, nous pensons que la meilleure des façons est de mettre une parenthèse à son parcours d'entraîneur à l'AS Nancy Lorraine."

C'est la fin d'une époque à Nancy pour l'entraîneur emblématique du club, lui qui a décroché deux montées en Ligue 1, une Coupe de la Ligue et a permis à l'ASNL de vivre deux campagnes européennes. Pablo Correa est remplacé sur le banc par Vincent Hognon, son adjoint.

Septembre 2017 : Nancy relève la tête

Dans la foulée de la nomination de Vincent Hognon et grâce à un duo Hadji-Bassi intenable, l'AS Nancy Lorraine ressort la tête de l'eau. Trois victoires de suite à domicile pour les Nancéiens. Face à Valenciennes, le jeune Amine Bassi claque un doublé (3-0). L'ASNL enchaîne ensuite avec un succès face à Bourg (2-1) et une large victoire contre Châteauroux (4-1) marquée par le premier triplé de la carrière nancéienne de Youssouf Hadji, 37 ans.

Après dix journées, l'AS Nancy Lorraine est douzième du championnat.

30 septembre 2017 : Jacques Rousselot hospitalisé

L'information ne sort que plusieurs jours plus tard mais le président de l'ASNL a bien été victime d'un malaise cardiaque le samedi 30 septembre. Le président emblématique doit prendre du recul, il manque plusieurs déplacements ainsi que des matchs à Picot. A 67 ans, "JR" doit faire attention et songe de plus en plus à céder le club qu'il préside depuis 1994

22 janvier 2018 : Vincent Hognon débarqué

L'amélioration a été de courte durée pour l'AS Nancy Lorraine. Après un premier mois prometteur, l'équipe ne gagne qu'un seul match de championnat sur les douze disputés d'octobre à la mi-janvier. Fragilisé depuis les déclarations de Jacques Rousselot, son président, début janvier sur France Bleu Lorraine, Vincent Hognon est finalement limogé après une défaite à Sochaux sur un penalty concédé dans les dernières secondes.

Patrick Gabriel, le directeur du centre de formation, déjà appelé à la rescousse en 2012/2013 pour éviter la relégation en Ligue 2, assure l'intérim pour la réception de Brest. Alors que Didier Tholot est pressenti pour prendre le poste, le nul 2-2 face à Brest convainc Jacques Rousselot de poursuivre l'aventure avec "Gaby".

L'équipe décroche dans la foulée sa deuxième victoire à l'extérieur de la saison face à Valenciennes (0-1).

29 janvier 2018 : Benoît Pedretti raccroche les crampons

Alors que Patrick Gabriel est confirmé comme entraîneur, la surprise vient de la participation à la conférence de presse d'un certain Benoît Pedretti. L'un des cadres de l'équipe, souvent blessé ces derniers mois, met un terme à sa carrière de joueur pour devenir l'un des adjoints de "Gaby" : 

Je pense être plus utile à aider le staff qu'à continuer de jouer."

16 février 2018 : l'AS Nancy Lorraine touche le fond

Semaine cauchemardesque pour l'ASNL qui perd deux matchs cruciaux face à des concurrents directs pour le maintien. Face à Quevilly, à domicile, les Nancéiens mènent avant d'être rattrapés et battus (1-2). Une semaine plus tard, à Bourg-en-Bresse, les Nancéiens s'inclinent 3-2 après avoir mené 2-1 et raté un penalty. De quoi s'énerver (un peu).

Deux semaines plus tard, l'AS Nancy Lorraine se retrouve 18e et barragiste.

9 mars 2018 : tension maximale entre le club et ses supporters

Depuis longtemps, les tribunes de Picot sont désertées et la tension monte de défaite en défaite. Avant le match face au Gazelec Ajaccio, le car des joueurs nancéiens est victime de jets de projectiles alimentaires.

Au début du match, une banderole portant le message "Vous êtes infâmes" est sortie en tribune Piantoni. Hors de lui, Jacques Rousselot descend sur le pelouse pour demander son retrait. En deuxième mi-temps, les stadiers interviennent dans la tribune pour retirer une banderole. S'en suit un mouvement de foule.

Au passage, l'AS Nancy Lorraine s'impose face au Gazelec 1-0.

2 avril 2018 : un quatrième entraîneur s'installe sur le banc

Malgré les renforts d'un magnétothérapeute et d'un préparateur mental, l'AS Nancy Lorraine n'inverse pas la tendance. Après une défaite encourageante face à Reims, Patrick Gabriel est remercié. Didier Tholot, pressenti en janvier, pose ses valises à Nancy. A sept matchs de la fin, l'ASNL est 19e et relégable. La mission : arracher le maintien en Ligue 2. Tholot commence par un nul à Lens (1-1) et une défaite à l'AC Ajaccio (2-0) avant une semaine à trois matchs décisive

On peut gommer une saison de merde."

4 mai 2018 : Nancy tout près du maintien

Après deux victoires à domicile face à Auxerre et Tours, l'ASNL sort de la zone de relégation. Le changement d'entraîneur semble porter ses fruits. C'est donc en position de force que l'AS Nancy Lorraine se présente sur le terrain du Paris FC à l'occasion de l'avant-dernière journée de championnat. Grâce au 10e but de la saison de Youssouf Hadji, Nancy tient le point du nul 1-1, synonyme de maintien en Ligue 2. Malheureusement, Nancy craque dans les derniers instants et s'incline (2-1). Il faudra jouer toute une saison sur le dernier match face à Orléans le vendredi 11 mai.