Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les subventions communautaires suspendues pour le club de football de Beaumont-sur-Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

La communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles suspend ses subventions pour le club de football de Beaumont-sur-Sarthe. Son président ainsi que sa trésorière ont été suspendus par la ligue sur fond de suspicions de mauvaise gestion et de fraudes.

La communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles verse 6.000 euros au Beaumont SA chaque année
La communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles verse 6.000 euros au Beaumont SA chaque année © Maxppp - Thierry Larret

Les subventions de la communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles pour le Beaumont SA, le club de football de Beaumont-sur-Sarthe, ont été suspendues. Cette affaire fait suite à la démission le 27 mai de Franck Plouse de son poste de président du district de la Sarthe.

Egalement président du Beaumont SA, il est soupçonné de problèmes de gestion et de fraude au sein du club de régionale 3. En cause notamment : un éducateur salarié du club depuis près d'une décennie qui n'aurait jamais été déclaré. Depuis, la commission de discipline de la ligue de football a été saisie.

Elle a pris la décision de suspendre provisoirement Franck Plouse, mais aussi la trésorière du club et le trésorier du district, le temps de mener son enquête. Un signalement au procureur de la République du Mans a également été fait.

Face à cela, la collectivité a donc décidé de suspendre ses aides, soit environ 6.000 euros par an, en attendant le développement de l'affaire. La communauté de communes et la Ligue de football des Pays-de-la-Loire partagent des inquiétudes concernant l'avenir du club, de ses salariés et de ses licenciés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess