Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football DOSSIER : Montpellier Hérault : toute la saison 2018-19

Les supporters du Montpellier Hérault interdits de stade pour le derby à Nîmes

vendredi 25 janvier 2019 à 17:20 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

La préfecture du Gard a décidé d'interdire les supporters du Montpellier Hérault pour le derby contre Nîmes en Ligue 1 ce dimanche 3 février au stade des Costières.

Une banderole déployée par les supporters du Montpellier Hérault lors du derby face à Nîmes
Une banderole déployée par les supporters du Montpellier Hérault lors du derby face à Nîmes © Radio France - Romain Berchet

Il n'y aura pas de supporters montpelliérains au stade des Costières ce dimanche 3 février pour le derby en Ligue 1 de football. Le Préfecture du Gard a décidé ce vendredi par arrêté d'interdire leur présence dans un large périmètre autour de l'enceinte pour "prévenir la commission d’actes violents et en vue de garantir la sécurité des personnes et des biens."

"Compte tenu de l’antagonisme qui oppose les supporters respectifs de ces deux équipes, et des incidents s’étant déroulés au match aller, toute personne se prévalant de la qualité de supporter du MHSC ou se comportant comme tel, ne pourra accéder au stade des Costières à Nîmes ni de circuler ou stationner sur la voie publique"

  - Aucun(e)
-

Lors du match aller à Montpellier fin septembre 2018, la rencontre avait été arrêtée pendant trente minute suite à de nombreux incidents dans les tribunes. La Préfecture avait autorisée le déplacement de plus de 600 supporters nimois dans l'Hérault. Le MHSC avait largement remporté le match aller (3-0).

Les regrets du club

Dans un communiqué, le Montpellier Hérault déplore la non-réciprocité dans le déplacement des supporters. "Le club regrette qu’une autorisation de déplacement ait été donnée lors du match aller à 605 supporters nîmois ce qui a généré une indemnisation normale du coût des forces de sécurité de 135 400 euros sans réciprocité au match retour" précise le MHSC ce vendredi soir.

Un appel des supporters

Plus tôt dans la journée, les groupes de supporters montpelliérains avait publié un communiqué en incitant le "peuple pailladin" à venir aux Costières le 3 février prochain.