Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : ASNL : la saison 2020 - 2021

Les ultras de l'ASNL de retour à Picot ce samedi mais pour combien de temps ?

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'AS Nancy Lorraine de retour à Picot ce samedi pour un match amical face aux Allemands de Sarrebruck. Les supporters ultras des deux clubs entretiennent des relations amicales depuis 20 ans. Une fête compatible avec les mesures sanitaires ?

Le stade Marcel Picot à Tomblaine accueille les matchs de l'AS Nancy Lorraine
Le stade Marcel Picot à Tomblaine accueille les matchs de l'AS Nancy Lorraine © Radio France - CEDRIC LIETO

Retour à Picot pour l'AS Nancy Lorraine plus de cinq mois après le dernier match disputé dans son stade et une semaine après le report de la rencontre face à Strasbourg suite à des cas positifs de Covid 19 au sein de l'effectif strasbourgeois. A 18 heures, l'ASNL recevra les allemands de Sarrebruck, pensionnaires de 4e division, un club ami puisque les ultras des deux villes se rencontrent régulièrement et entretiennent de bonnes relations. Ce match doit être une fête, pas évident à concilier avec les impératifs sanitaires de distanciation sociale et de port du masque, prévient David Cosenza, porte-parole des Saturday FC, principal groupe nancéien : 

"Autant pour l'ASNL, c'est un match de préparation, autant ça l'est pour nous aussi. On va voir ce qui est réalisable et faisable. S'il y a un but, il va y avoir un moment de flottement. Ceux qui ont l'habitude de voir le kop savent que tout le monde se rentre dedans, tout le monde fête le but ensemble. Il faudra pas juger aussi si un mec enlève un masque quelques minutes pour reprendre sa respiration."

Les ultras de Strasbourg ont déjà renoncé

Des ultras gênés aux entournures quand on sait qu'ils ont organisé des cagnottes pour le personnel soignant et qu'ils ont milité en faveur du respect du confinement. Alors que les ultras de Strasbourg ont annoncé qu'ils renonçaient à aller au stade en début de saison, les Nancéiens pourraient-ils faire de même ? Ce n'est pas exclu pour David Cosenza : 

"Le débat va s'ouvrir. Samedi soir, au coup de sifflet final, je crois qu'on va réfléchir à voir si c'est faisable sur les premières journées de championnat. On va essayer d'être cohérents au maximum. Si on voit que ça pose plus de problèmes que de solutions, peut-être qu'on d'aller faire ce qu'on sait faire en tribune. Ce sera un test."

Ce sera en tout cas une répétition générale avant le premier match de la saison à domicile le 29 août face à Guingamp (15 heures).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess