Football

Ligue 1 - 11e journée : Paris surclasse Saint-Etienne, Lyon au pied du podium, Marseille et Monaco réagissent

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 23 octobre 2015 à 4:00 Mis à jour le dimanche 25 octobre 2015 à 22:52

Edinson Cavani, l'attaquant du PSG face à l'ASSE
Edinson Cavani, l'attaquant du PSG face à l'ASSE © Reuters

Le PSG a déroulé contre Saint-Etienne dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1 pour conforter sa place de leader. Vainqueur de Toulouse, Lyon est au pied du podium derrière Angers et Caen. Marseille s'est imposé à Lille pour renouer avec la victoire tout comme Monaco à Reims. Nice est tombé.

Programme et résultat de la 11e journée

**Vendredi 23 octobre***

Caen 0 - 2 Nantes   

Samedi 24 octobre

Lorient 1 - 1 Rennes  

**Dimanche 25 octobre***

Reims 0 - 1 Monaco  

A LIRE AUSSI > Accident en Gironde : une minute de recueillement en Ligue 1 et en Ligue 2

Caen 0 - 2 Nantes

Caen redescend de son nuage. Les joueurs de Patrice Garande restaient sur trois victoires consécutives, qui leur avaient permis de monter sur le podium. Nantes a ouvert le score grâce à Bammou (23e) avant que Thomasson ne plie le match à l'heure de jeu (61e). Les nantais, qui peuvent remercier leur gardien Riou dans un grand soir, rejoignent la première partie de tableau malgré un match en retard (contre Nice).

Lyon 0 - 3 Toulouse

L'OL a relancé la machine. Les Gones ont ouvert le score par Darder - son premier but de la saison - en première période bien servi par Valbuena, auteur du deuxième but (70e) et son premier également sous le maillot lyonnais. Un break réalisé après un but étrangement refusé à Braithwaite. Tout juste entré en jeu, Cornet a conclu la large victoire des siens en marquant dans le temps additionnel. Lyon revient au pied du podium. Toulouse, qui n'a plus gagné depuis la première journée , est désormais relégable. 

Lorient 1 - 1 Rennes

Pas de vainqueur dans ce derby breton qui s'est terminé à dix contre dix. Les Merlus ont ouvert le score par l'intermédiaire de Guerreiro bien aidé par un exploit de Waris (25e). Rennes a ensuite égalisé grâce à un coup franc de Grosicki (68e), validé par la technologie sur la ligne de but, une première dans le championnat de France. Corrigé par Nice (4-1) la semaine passée, le Stade Rennais a enchaîné un 6e match sans victoire. Après avoir tenu en échec l'OM au Vélodrome (1-1), Lorient grappille des points pour s'installer dans la première partie de tableau.

Montpellier 2 - 0 Bastia

Le MHSC n'est plus relégable. Grâce à des réalisations de Boudebouz (63e) contre son ancien club et de Ninga (88e), Montpellier a évité le faux pas devant son public pour remonter la pente. Bastia, qui a concédé sa troisième défaite de rang (après Paris et Angers), glisse vers la zone de relégation.

Angers 0 - 0 Guingamp

C'est le tube de ce premier quart de saison. Angers, qui n'a plus perdu depuis six rencontres, reste le dauphin du PSG. Pourtant réduit à dix, le promu a failli faire le hold-up en fin de rencontre mauis la tête de Ndoye trouvait la barre en fin de rencontre. Tenu en échec par Lille (1-1), Guingamp a enchaîné un deuxième nul.

GFC Ajaccio 3 - 1 Nice

C'est une victoire historique. Le Gazélec Ajaccio a remporté son premier succès en Ligue 1 de son histoire. Toujours relégable, le GFCA a fait tomber la meilleure attaque du championnat. Les Corses avaient ouvert le score par l'intermédiaire de Pujol au bout de 33 secondes, le but le plus rapide de la saison de championnat. Auteur d'un but contre son camp (12e), Filippi s'est bien rattrapé pour redonner l'avantage aux siens (32e) avant que Djokovic ne plie le match avant la mi-temps (42e). Nice, qui restait sur quatre victoires de rang, voit sa série s'arrêter. Les Aiglons comptent un match en retard face à Nantes.

Reims 0 - 1 Monaco

Monaco a relancé la machine. Après trois matches nul (Lyon, Rennes et Guingamp), l'ASM a renoué avec la victoire grâce à l'unique but de la rencontre signé Siva (10e) et face à des Rémois réduits à dix après l'exclusion de Devaux (68e). Les hommes d'Olivier Guégan qui ont failli égaliser en fin de rencontre mais la frappe de Siebatcheu a heurté la base du poteau de Subasic. Le Stade de Reims, qui a concédé son troisième revers de rang, glisse dans le ventre mou.

Lille 1 - 2 Marseille

L'OM a relevé la tête. Après cinq matches dans gagner en championnat, Marseille a enfin renoué avec la victoire grâce à un but de Batshuayi (37e) qui a bien suivi une frappe d'Alessandrini qui a heurté le poteau. Alessandrini qui a permis aux Olympiens de faire le break d'une superbe frappe enroulée (56e) avant de se faire peur en fin de rencontre avec la réduction de l'écart signée Corchia (71e). Marseille prend la 14e place du classement. Tenu en échec à Guingamp (1-1), le LOSC passe derrière son adversaire du soir.

Bordeaux 1 - 0 Troyes

Troyes est la nouvelle lanterne rouge. Les Girondins ont ouvert le score en fin de rencontre grâce à Ounas (78e) pour prendre la 13e place. Le promu n'a toujours pas gagné cette saison.

Paris SG -4  1 Saint-Etienne

Décidément, le Parc des Princes ne réussit pas aux Verts. Après y avoir encaissé neuf buts en deux matches la saison passée (match aller et Coupe de France), les Stéphanois ont en encore pris trois dans la valise. Le PSG a ouvert le score grâce à une frappe de Kurzawa (23e, 1-0), son premier but sous les couleurs parisiennes. Après un premier acte à sens unique, les hommes de Laurent Blanc ont continué à pilonner le but de Ruffier pour trouver la faille dès le retour des vestiaires par l'intermédiaire de Cavani parfaitement servi par Ibrahimovic (48e, 2-0). Vingt minutes plus tard, on prenait les mêmes pour recommencer : cette fois c'est l'Uruguayen qui offrait un caviar au géant suédois (67e, 3-0). Après un but contre son camp anecdotique de Verrati (76e, 3-1), Lucas - tout juste entré en jeu - trompait le portier stéphanois d'une tête puissante (87e, 4-1). Paris conforte sa place de leader et compte 7 points d'avance sur son dauphin Angers. L'ASSE glisse à la 5e place, à égalité de points avec son rival lyonnais.

Le calendrier club par club