Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 13e journée : dominer n'est pas gagner pour le TFC face à Metz (0-0)

dimanche 19 novembre 2017 à 0:26 Par Stéphane Garcia, France Bleu Occitanie

Pendant plus d'une heure les Violets ont évolué en supériorité numérique. Ils n'ont cessé d'occuper le camp messin, sans jamais parvenir à trouver la faille, et auraient même pu s'incliner en fin de partie sans un Alban Lafont décisif.

A l'image de Corentin Jean et malgré 21 tirs au but, les toulousains n'ont pas réussi à faire trembler les filets messins
A l'image de Corentin Jean et malgré 21 tirs au but, les toulousains n'ont pas réussi à faire trembler les filets messins © Maxppp - Michel Viala

Toulouse, France

Médiocre dans le jeu, pas bon dans la finition, les toulousains font match nul contre Metz (0 à 0) hier soir au Stadium pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Pendant plus d'une heure les toulousains ont évolué en supériorité numérique, après l'exclusion de Fallou Diagne à la 25e minute de jeu. Les Violets ont ensuite progressivement pris le dessus au fil des minutes mais sans toutefois concrétiser. Les avant-derniers et ultimes gestes ont longtemps fait défaut, à l'image de plusieurs percées signées Max-Alain Gradel ou Corentin Jean qui méritaient meilleurs sorts. On a longtemps cru qu'il suffirait de se montrer patient avant d'assister au but libérateur.

Dominateurs mais impuissants

52. Comme le nombre de centres tentés et réalisés par les footballeurs toulousains, symbole de leur domination. Ajoutons à cette statistique les 21 tirs, ainsi que 9 corners. Malheureusement, le manque de justesse, de lucidité, voire même de chance (à l'image de la barre de Yaya Sanogo après un retourné à la 67e minute) n'auront pas permis au TFC de s'imposer. Pire même puisque le TFC aurait pu perdre cette rencontre face à des Messins qui ont poussé dans les dix dernières minutes en contre-attaques et sans un grand Alban Lafont, les Lorrains seraient repartis avec les trois points de la victoire. Finalement, ce match restera un très, très bon 0-0 pour les 15.656 spectateurs du Stadium avec de nombreuses occasions de chaque côté. Mais un mauvais résultat d'un point de vue comptable.

Les réactions toulousaines

Pascal Dupraz, le coach du TFC : "On doit gagner ce match mais on n'a pas su le faire car on manque de caractère. Devant le but on a peur d'y jouer et quand on a les situations on pêche dans le dernier geste. On manque aussi un peu de courage et nous ne sommes pas non plus assez dans le partage. A ne pas vouloir le gagner on a même failli le perdre. Les Messins ont montré de la qualité : bravo à eux et à Frédéric Hantz".

Pascal Dupraz : "On doit gagner ce match mais on n'a pas su le faire car on manque de caractère..."

Alexis Blin, milieu de terrain : "On était sur un faux rythme à cause de cette équipe de Metz qui défendait de manière regroupée et très bas, et pour nous avec notre style de jeu c'est de suite moins évident de se trouver, de prendre les espaces, de créer des décalages. Malgré tout on a des opportunités et on doit les mettre au fond. C'est pour ça que c'est une mauvaise performance : on se devait de remporter ce match et à présent on va devoir relever la tête pour repartir".

Alexis Blin : "On était sur un faux rythme à cause de cette équipe de Metz qui défendait de manière regroupée et très bas..."

Le classement de la Ligue 1

Les matches de cette 13e journée