Football

Ligue 1 : le FC Metz s'incline à Rennes

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord dimanche 30 octobre 2016 à 19:05

Wesley Saïd vient de tromper le gardien messin
Wesley Saïd vient de tromper le gardien messin © Maxppp - Joël le Gall

Ce dimanche 30 octobre, à l'occasion de la 11ème journée de la Ligue 1, le club à la Croix de Lorraine n'a rien pu faire contre le Stade Rennais qui réalise un bon début de saison. Les grenats s'inclinent un à zéro et reculent à la 13ème place du classement

C'est une quatrième défaite consécutive en Ligue 1 pour le FC Metz. Après Monaco, Marseille et Nice, c'est le Stade Rennais qui est venu à bout du promu lorrain.

Après une première période assez ennuyeuse, le club à la Croix de Lorraine a cédé après la pause sur un beau mouvement collectif breton. Bien lancé côté gauche par Benjamin André, Paul-Georges Ntep adresse un centre précis à Wesley Saïd qui trompe d'une frappe à bout portant le pauvre gardien messin Thomas Didillon (1-0, 55'). Malgré quelques tentatives et accélérations d 'Ismaïla Sarr, le FC Metz ne parviendra pas à égaliser. Ce mois d'octobre est vraiment pénible pour les hommes de Coach Hinschberger. Une réaction est attendue dimanche prochain, le 5 novembre, contre Saint Étienne.

Le gardien rennais écarte le danger face au messin Cohade. - Maxppp
Le gardien rennais écarte le danger face au messin Cohade. © Maxppp - nicolas créach

C’est un octobre noir qui s’achève donc pour le FC Metz : 4 défaites, 13 buts encaissés, et seulement 2 inscrits. En moins de 4 semaines, et après un bel été marqué notamment par une 3ème place au classement à l’issue de la 4ème journée, le promu lorrain est donc rentré dans le rang.

Ses lacunes automnales sont désormais bien connues : une efficacité offensive défaillante ; Son meilleur buteur Mevlut Erding est muet depuis maintenant un mois. La défense messine, également, n’est pas au mieux. Et malgré quelques signes d’amélioration à Rennes, l’arrière-garde des Grenats reste très friable. En somme, Coach Hinschberger et sa troupe, au mental sans doute entamée, ont encore beaucoup de boulot pour redevenir performants.

Partager sur :