Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : Paris champion d'automne, Caen dauphin surprise, Marseille et Monaco se neutralisent, Lille relégable

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Vainqueur de Troyes (4-1), le PSG a été sacré champion d'automne samedi en creusant l'écart en tête de la Ligue 1 devant Caen, son dauphin, qui s'est imposé à Bordeaux (4-1). Angers est troisième devant Lyon et Saint-Etienne. Marseille et Monaco ont fait match nul (3-3) en clôture de la 15e journée.

Le PSG officiellement sacré champion d'automne
Le PSG officiellement sacré champion d'automne © Maxppp

Programme et résultats de la 15e journée

Vendredi 27 novembre

Lyon 2 - 4 Montpellier

Samedi 28 novembre

PSG 4 - 1 Troyes

Toulouse 2 - 0 Nice

Angers 2 - 0 Lille

Reims 2 - 2 Rennes

GFC Ajaccio 1 - 1 Lorient

Nantes 0 - 0 Bastia

Dimanche 29 novembre

Saint-Étienne 3 - 0 Guingamp

Bordeaux 1 - 4 Caen

Marseille 3 - 3 Monaco

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Paris sacré champion d'automne, Caen nouveau dauphin

A quatre journées de la fin de la phase aller, le PSG a été officiellement sacré champion d'automne après sa large victoire contre Troyes (4-1). Des buts signés Cavani (20e), Ibrahimovic sur penalty (58e), Kurzawa (67e) et Augustin (84e). Dans les arrêts de jeu, Ayasse a réduit l'écart. Avant le coup d'envoi, le Parc des Princes a rendu hommage aux victimes des attentats

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Caen est le nouveau dauphin surprise du Paris SG après avoir fait subir un véritable calvaire à des Bordelais aux abois sur leur propre pelouse (4-1) grâce notamment à un doublé de Damien Da Silva, dimanche lors de la 15e journée de Ligue 1. Les Normands ont enchaîné un 3e match consécutif sans défaite et comptent désormais 2 points d'avance sur Angers, 3e, à 13 longueurs de l'intouchable armada parisienne. Bordeaux, englué à une piteuse 14e place, a subi une véritable humiliation devant son public et aura peut-être du mal à s'en remettre. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Saint-Etienne reverdit, Lyon ridiculisé

Lyon a la tête à l'envers. Sèchement battu à Nice (0-3) la semaine passée, puis en Ligue des champions contre la Gantoise (1-2), l'Olympique Lyonnais a bouclé sa semaine par une troisième défaite. Les hommes d'Hubert Fournier ont été largement battus par Montpellier (2-4) à Gerland en ouverture de la 15e journée vendredi. L'OL n'est plus sue le podium. Montpellier s’éloigne de la zone de relégation.

Saint-Étienne s'est remis en selle en championnat après deux défaites d'affilée en venant à bout de Guingamp (3-0). Trois jours après avoir arraché leur billet pour les 16es de finale de l'Europa League, les Verts ont conclu leur belle semaine grâce à but de Romain Hamouma, malgré un hors-jeu évident au départ de l'action (52e), un penalty transformé par Valentin Eysseric (86e) et une réalisation de Nolan Roux (90e+5). L'ASSE a le même nombre de points que les Lyonnais.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Marseille et Monaco ne font pas une affaire

Au terme d'un match au final haletant, Marseille et Monaco se sont neutralisés (3-3) en clôture de la 15e journée. Après avoir battu dans la douleur les Néerlandais du FC Groningen jeudi en Ligue Europa, l'OM a arraché le nul en joutant au chat et à la souris. Après avoir pourtant ouvert le sore grâce à Alessandrini, Marseille a vu Monaco faire la différence grâce à un doublé de Touré. Batshuayi et Nkoudou ont permis de recoller au score alors que Coentrao avait la différence. Marseille, qui n'a plus gagné au Vélodrome en championnat depuis le 13 septembre dernier (Bastia, 4-1), reste dans la deuxième partie de tableau. Monaco a raté l'occasion de recoller au podium.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lille coule contre Angers, Nice perd aussi

Un record a été battu à Toulouse, où Alban Lafont est devenu le plus jeune gardien titulaire de l'histoire de la L1, à 16 ans et dix mois. Et pour couronner sa soirée, il est reparti avec un succès et une cage inviolée face à Nice (2-0), rapidement réduit à dix et qui manque une belle occasion de se hisser sur le podium. Le TFC reste toutefois en très mauvaise posture à l'avant-dernière position.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A Lille, il n'y a pas eu d'effet Antonetti, bien au contraire. Le successeur d'Hervé Renard a étrenné ses nouvelles fonctions d'entraîneur par une défaite à Angers (2-0) et voilà le Losc enfoncé dans la zone de relégation. Pour ne rien arranger, Lille a terminé le match à dix après l'exclusion de Renato Civelli.

Reims, tenu en échec par Rennes (2-2), ne relève pas la tête, alors que le Gazelec Ajaccio, qui a partagé les points avec Lorient (1-1) malgré la 11e réalisation du meilleur buteur de L1 Benjamin Moukandjo, est devenu imbattable depuis un mois et résiste toujours.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Enfin, il n'y a pas eu de vainqueur entre Nantes et Bastia (0-0). 

Le calendrier club par club

Choix de la station

À venir dansDanssecondess