Football

Ligue 1, 20e journée : le TFC s'incline face à Nantes (0-1)

Par Rémi Vallez, France Bleu Toulouse dimanche 15 janvier 2017 à 0:21

La tête victorieuse d'Emiliano Sala, devançant Kelvin Amian et Somalia
La tête victorieuse d'Emiliano Sala, devançant Kelvin Amian et Somalia © Maxppp - Michel Viala

Pour le premier match de la phase retour du championnat, le TFC s'est incliné sur la plus petite des marges face à Nantes, au Stadium. La mauvaise série se poursuit pour les violets qui n'ont plus gagné depuis cinq rencontres.

Avec la réception de Nantes, un mal classé (17ème de L1 avant le coup d'envoi), le Téfécé espérait digérer son élimination en 32è de finale de la Coupe de France, une semaine plus tôt, face à l'OM (1-2 a.p). C'est raté. Mais plus que le résultat, c'est surtout le fond qui inquiète, alors que le club en est à son cinquième match consécutif sans succès. Car face à des Nantais ultra réalistes, trouvant la marque sur leur seule frappe cadrée de la partie (tête de Sala sur un service parfait de Duboois à la 20è minute), les protégés de Pascal Dupraz ont été extrêmement laborieux, à l'image d'un Issiaga Sylla en plein naufrage et d'un Oscar Trejo peu inspiré.

Sans doute que l'état de la pelouse, encore médiocre, y était -un peu- pour quelque chose, ce que n'a pas manqué de souligner Alexis Blin au moment d'analyser cette défaite. Mais comme le rappelle justement le milieu toulousain : " La pelouse est la même pour tout le monde...Non, ce qui nous a le plus fait défaut, c'est le réalisme devant le but". Difficile de le contredire, avec la bagatelle de 14 tirs tentés...

Honnêtement, on ne mérite pas de perdre. — Pascal Dupraz, entraîneur du TFC

Et même si "tenter" n'est pas forcément synonyme d"être payé", pour Pascal Dupraz, l'entraîneur du TFC, pas de doute : "Honnêtement, on ne mérite pas de perdre. On ne mérite pas non plus de gagner. Cela aurait dû se finir sur un nul. Ce match montre nos faiblesses récurrentes depuis quelques temps. Ça nous laisse un goût d'inachevé, ça manque de supplément d'âme, il est simplement temps de se reprendre. On se doit de rester optimiste, il ne faut pas sombrer dans le pessimisme ambiant. "
Il n'empêche, après cinq matchs consécutifs sans victoires ce Téfécé là, (9ème de L1), donne sérieusement l'impression de rentrer dans le rang. Il faudra bien le sel d'un derby de la Garonne, samedi prochain, face à Bordeaux, pour relancer la machine violette en ce début d'année 2017...