Football

Ligue 1 : Saint-Etienne s'offre Lyon, Monaco lointain dauphin de l'intouchable PSG, l'OM regarde vers le haut

Par Germain Arrigoni, France Bleu Isère et France Bleu vendredi 15 janvier 2016 à 3:22 Mis à jour le dimanche 17 janvier 2016 à 23:01

Gonalons et Corgnet à la lutte en clôture de la 21e journée de Ligue 1
Gonalons et Corgnet à la lutte en clôture de la 21e journée de Ligue 1 © Reuters

Saint-Etienne s'est offert Lyon dans le derby dimanche en clôture de la 21e journée de Ligue 1 pour se rapprocher du podium. Paris s'est imposé à Toulouse pour conforter sa place de leader devant Monaco qui a gagné à Lorient et Angers, défait à Nice. Vainqueur de Caen, Marseille revoit le haut.

Programme et résultats de la 21e journée

Vendredi 15 janvier

Nice 2 - 1 Angers

Samedi 16 janvier

Toulouse 0 - 1 Paris SG

Troyes 2 - 4 Rennes

Guingamp 2 - 2 Nantes

Bordeaux 1 - 0 Lille

Bastia 1 - 0 Montpellier

Gazélec Ajaccio 2 - 2 Reims

Dimanche 17 janvier

Lorient 0 - 2 Monaco

Caen 1 - 3 Marseille

Saint-Etienne 1 - 0 Lyon  

Paris reste invincible, Monaco lointain dauphin

Qui battra le PSG cette saison ? Cette question va continuer à se poser lors de chaque journée de championnat. Vainqueur sans trembler de Bastia, Paris a enchaîné à Toulouse (1-0) pour conforter sa place en tête de la Ligue 1 en comptant désormais 23 points d'avance sur son dauphin angevin. Après avoir été bousculé par le TFC en première période avec notamment une frappe de Ben Yedder sur la barre, le club de la capitale a trouvé la faille grâce à un but de Zlatan Ibrahimovic à la limite du hors-jeu (73e). Après avoir dominé Reims, un concurrent au maintien, Toulouse a marqué un coup d'arrêt et reste avant-dernier. Les Violets retrouveront le PSG en Coupe de France et en Coupe de la Ligue.

Sans génie mais efficace et solide en défense, Monaco a pris le dessus sur des Lorientais privés de plusieurs cadres (2-0). Après une première période sans la moindre occasion, l'ASM a accéléré grâce au bon travail de Thomas Lemar, buteur d'une frappe à l'entrée de la surface (54e) puis à l'origine du coup franc transformé par son coéquipier Joao Moutinho (58e). Tenu en échec par le Gazélec (2-2), le club du Rocher a su rebondir loin de ses bases pour se repositionner derrière l'intouchable PSG à 21 points. Les Merlus n'ont plus gagné depuis quatre rencontres. 

Saint-Etienne surprend Lyon dans le derby

Dans le froid de Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne a battu Lyon (1-0) en clôture de la 21e journée. Les Verts ont pris leur revanche après la claque reçue à Gerland (3-0) lors de la 13e journée. Pourtant, ce sont les Gones qui ont dominé la première heure peu rythmée avec deux grosses occasions de Ghezzal. L'attaquant lyonnais a vu son tir à bout portant repoussé par une grosse parade de Ruffier  (43e) puis a trouvé la barre transversale sur une frappe contrée (55e). Mais Soderlund a su profiter d'une erreur de la défense de l'OL. La recrue norvégienne a trompé Lopez pour inscrire son premier but en Ligue 1.

Après avoir réussi sa crémaillère dans son nouveau stade contre Troyes, Lyon a rechuté loin de ses bases et se retrouve à cinq points du podium. Défait à Nantes, Saint-Etienne a fait un bond au classement à seulement deux points d'Angers, troisième.

Nice renverse Angers dans la course au podium, Rennes et Marseille s'en rapprochent

L'OGC Nice a fait tomber la muraille angevine. Les Aiglons se sont imposés (2-1) dans les dix dernières minutes en obtenant deux penalties, transformés par Hatem Ben Arfa. Le SCO avait ouvert la marque à la 24e minute par l'intermédiaire de Pierrick Capelle. Avec cette victoire, les hommes de Claude Puel sont au pied du podium, à un point de leurs adversaires du soir.

Le Stade Rennais a continué à grappiller des points pour se rapprocher du podium. Après son nul contre Lorient, Rennes s'est imposé à Troyes (4-2). Menés 2-0, les Bretons ont renversé la vapeur grâce à quatre réalisations signées Diagne sur penalty (21e, 39e), Dembele (28e) et Grosicki (81e). Lanterne rouge, l'ESTAC - qui n'a toujours pas décroché de succès de la saison -  n'avait pas le droit au faux pas devant son public pour espérer se maintenir.

Critiqué pour sa faiblesse offensive, Marseille a livré une prestation enfin emballante pour s'imposer à Caen (3-1). Emmené par un Bouna Sarr très en jambes et par un Lassana Diarra omniprésent dans l'entrejeu, l'OM a attaqué pendant toute la seconde période et marqué trois fois, par Michy Batshuayi (12e), Georges-Kevin Nkoudou (60e) et Sarr (83e), alors que Ronny Rodelin avait réduit l'écart  pour Caen (67e). Les Normands n'ont toutefois pas été aidés par l'arbitrage, se voyant refuser un but d'Hervé Bazile, un subtil lob pour une position de hors-jeu inexistante (8e). Les hommes de Michel recollent dans la première partie de tableau à un cinq points du podium. Le SM Caen, qui n'a plus gagné depuis six rencontres, reste juste devant son adversaire au classement. 

Guingamp repris par Nantes dans le derby breton

EAG laisse encore filer une victoire. Dans ce derby breton, Guingamp s'est vu rejoindre au score dans les arrêts de jeu par Nantes (2-2). Après avoir mené 2-0 en première période (grâce à Benezet et Salibur), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont craqué au retour des vestiaires (Kerbrat c.s.c. et Sabaly dans le temps additionnel) . Résulat : les Rouge et Noir restent dans la zone rouge alors qu'ils auraient pu en sortir. Vainqueurs de Saint-Etienne (2-1), les Caaaris s'en sortent bien.

C'était un match du ventre mou. Et Bordeaux a fait la bonne opération en s'imposant contre Lille (1-0) grâce à un but de Diabaté dans une rencontre d'une grande pauvreté technique. Les Girondins ont enchaîné un deuxième succès. Le LOSC n'a plus gagné depuis trois rencontres et n'avait plus perdu depuis cinq rencontres à l'extérieur.

Reims et Montpellier flirtent avec le rouge, Bastia respire

En bas de tableau, le Gazélec Ajaccio a été tenu en échec à domicile par le Stade de Reims (2-2). Après avoir rapidement concédé l'ouverture du score signée Boutaib (2e), le club champenois est revenu puis est passé devant grâce à un doublé de De Préville. Mais en fin de renocntre, Djokovic égalisait (72e). Après deux défaites de suite, les hommes d'Olivier Guégan ont stoppé l'hémorragie pour flotter juste au-dessus de la ligne de relégation. Invaincu depuis le 24 octobre, le GFCA a continué à glaner des points pour assurer son maintien.

Dans l'autre duel de mal classés, Bastia s'est offert Montpellier (1-0). Le club héraultais, qui a subi son troisième revers d'affilée, a la même nombre de points que Reims, première équipe non reléghable. Après sa défaite à Paris, Ayité a permis au club corse de relever la tête et de s'éloigner de la zone rouge.

Les résumés des matches

Le classement 

Le calendrier club par club