Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - 26e journée : Paris leader muet, Nice s'accroche à Monaco et au podium, Saint-Etienne et Lyon s'en rapprochent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Accroché par Marseille dans le derby dimanche en clôture de la 26e journée de Ligue 1, Nice est resté troisième derrière Monaco. L'ASM a fait match nul à Saint-Etienne au pied du podium juste devant l'OL, vainqueur de Caen. Le leader parisien a été tenu en échec par Lille. Le Gazélec est relégable.

Nice face à Marseille dans le derby en clôture de la 26e journée de Ligue 1
Nice face à Marseille dans le derby en clôture de la 26e journée de Ligue 1 © Maxppp

Programme et résultats de la 26e journée

Vendredi 12 février

Rennes 1 - 0 Angers

Samedi 13 février

Paris SG 0 - 0 Lille

GFC Ajaccio 2 - 3 Troyes

Montpellier 2 - 0 Toulouse

Guingamp 2 - 4 Bordeaux

Nantes 2 - 1 Lorient

Reims 0 - 1 Bastia

Dimanche 14 février

Lyon 4 - 1 Caen

Saint-Etienne 1 - 1 Monaco

Nice 1 - 1 Marseille 

Paris en échec sans casse avant Chelsea 

Après avoir remporté le Clasico dans la douleur au Vélodrome (2-1), le PSG "bis" été accroché par Lille (0-0) au Parc des Princes. C'est le quatrième match nul concédé par Paris et la deuxième rencontre sans marquer en championnat cette saison. Ce fut un match à sens unique, Trapp n'a eu strictement aucun arrêt à faire, et assez pauvre en occasions nettes. Dans ce registre, Enyeama s'est illustré en remportant ses duels face à Augustin (9e) et Di Maria (37e) et Cavani (87e), tout comme Mavuba en sauvant sur sa ligne après une tête de Kurzawa sur corner (40e). Mais l'essentiel était ailleurs pour le club de la capitale : il a conforté son avance faramineuse en tête de la Ligue 1 et a poursuivi sa série invincibilité (35 matches). A trois jours du 8e de finale aller de Ligue des Champions face à Chelsea, le 16 février au Parc des Princes, les hommes de Laurent Blanc semblent parés pour le combat. Les Dogues ont enchaîné un deuxième match nul et restent englués dans le milieu du classement.

A LIRE AUSSI > VIDEO  : mis à pied par le PSG, Serge Aurier s'excuse pour sa "connerie" après avoir insulté Laurent Blanc

Nice reste accroché à Monaco sur le podium, Saint-Etienne s'en rapproche, l'OM rate le coche

Les deux équipes voulaient se refaire la cerise. Nice et Marseille se sont neutralisés (1-1) dans le derby du Sud en clôture de la 26e journée. L'OM a concrétisé sa bonne première période en ouvrant le score sur corner grâce à une tête d'Isla profitant d'une mauvaise sortie de Cardinal (38e). Le gardien des Aiglons s'est bien rattrapé par la suite pour préserver sa cage inviolée et permettre à Germain d'égaliser (56e). Troisièmes avant cette journée, les hommes de Claude Puel le restent à six longueurs de Monaco. Après avoir perdu le Clasico sans démériter, le club phocéen n'a pas fait le plein loin de ses bases pour recoller au wagon de tête. 

L'ASSE rate l'occasion. Saint-Etienne, rejoint au score (1-1) par Monaco aurait pu faire une (très) bonne opération dans l'optique de la troisième place. Un coup d'arrêt pour les Verts qui restaient sur trois succès de rang toutes compétitions confondues, dont deux à l'extérieur en championnat. Bayal Sall, idéalement servi par Renaud Cohade sur coup franc, avait pourtant montré la voie à ses coéquipiers de la tête (57e). Vagner Love, malchanceux dans les minutes suivantes (61e), manquait l'égalisation. Il profitait finalement d'un cafouillage dans la surface de réparation stéphanoise pour inscrire son premier but avec sa nouvelle équipe. Monaco reste accroché à sa troisième place, 24 points derrière le PSG. 

Lyon, Nantes et Rennes voient l'Europe

L'OL a réussi la passe de trois. Lyon a enchaîné une troisième victoire consécutive en Ligue 1 en surpassant Caen sans ciller (4-1), série inédite cette saison. Les Gones ont très vite ouvert le score par l'intraitable Samuel Umtiti (10e) avant qu'Alexandre Lacazette n'inscrive son 10e but de la saison (16e) et que Maxwell Cornet n'achève d'assommer les Caennais avant la mi-temps. Porté par Corentin Tolisso, buteur en seconde période (83e) et Jordan Ferri, très inspirés dans l'entrejeu, et par Anthony Lopes qui a réussi quelques arrêts alors que Caen poussait pour revenir, l'OL refait son apparition au pied du podium.

Le club normand a subi une troisième défaite d'affilée qui le relègue dans le ventre mou du classement, bien loin des avant-postes du classement où il évoluait avant la trêve.

Sans briller, le Stade Rennais a arraché la victoire face à Angers (1-0) au Roazhon Park  grâce à un but contre son camp de Bouka Moutou dans le temps additionnel. Yoann Gourcuff est entré à la pause pour offrir une deuxième période plus solide au public. C'est la cinquième défaite de suite à l'extérieur pour Angers.  Le club breton, qui n'avait plus gagné depuis trois rencontres, a fait le plein à domicile pour rester accroché au wagon de tête.

Les Canaris restent là-haut. Nantes a dominé Lorient (2-1) grâce à deux buts inscrits en première période signés Adryan et Sala. Invaincu depuis douze rencontres, le FCNA se rapproche du podium. Après leur nul contre Montpellier, les Merlus glissent vers la zone dangereuse du classement avec cette défaite.

Bordeaux se rebiffe

Les Girondins réenclenchent la marche avant. Au terme d'un match débridé, Bordeaux s'est imposé à Guingamp (4-2). Les hommes de Willy Sagnol ont toujours mené au score grâce à Ounas (19), Rolan (37), Chantôme (68), Diabaté (89). Après deux fessées (Lyon et Saint-Etienne), les Girondins ont su glaner des points pour rester dans la course aux places européennes après une semaine agitée (rixe dans les vestiaires). EAG, qui n'avait plus perdu depuis six rencontres, glisse vers le bas du classement.

Le GFCA relégable, Montpellier enfonce Toulouse, Reims grimace

C'était un duel de mal classés. Et à ce petit jeu, le Gazélec Ajaccio a réalisé une très mauvaise opération en s’inclinant à domicile face à Troyes (3-2). Pourtant, le promu corse a rapidement ouvert le score avant de voir la lanterne rouge faire cavalier seul. Après une première partie de saison honorable, le GFCA est relégable et reste sur sept rencontres sans succès. Le club de l'Aube a mis fin à une hémorragie de trois défaites de rang.

C'était un match de la peur. Après son nul à Lorient, Montpellier a battu Toulouse (2-0). Grâce à des buts de Yatabaré  et Camara, le MHSC est sorti de la zone de relégation face à un candidat direct au maintien. Rien ne va plus du côté du TFC, toujours avant-dernier, et qui n'a plus gagné depuis six rencontres.

Autre match à risque : le Stade de Reims s'est incliné face à Bastia (1-0). Après deux victoires de rang, le club champenois a rechuté pour devenir la première équipe non relégable. Grâce à Ayité, le SCB a pris glané son premier succès à l'extérieur de la saison pou s'éloigner de la zone rouge.

Le classement

Le calendrier club par club

Choix de la station

À venir dansDanssecondess