Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 34e journée : l'ASSE gagne face à Troyes, reste invaincue et roule vers l'Europe

dimanche 22 avril 2018 à 11:57 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 à 18:57 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'AS Saint-Étienne a été rapidement menée au score mais a bien réagi dans la seconde période grâce à un doublé de Robert Beric. Invaincus depuis douze matchs, les Verts montent à la 6e place,à un point de la 5e place occupée par Nice, à l'issue de cette 34e journée de Ligue 1.

Robert Beric auteur d'un doublé face à Troyes
Robert Beric auteur d'un doublé face à Troyes © AFP - Philippe Desmazes

Le film du match 

Quelle deuxième partie de saison des Verts ! L'ASSE enchaîne une douzième rencontre sans défaite. Elle égale la série de la saison 2014-2015 et on a envie que les Verts battent des records en cette fin de saison et se qualifient pour la Ligue Europa. C'est bien parti... 

...mais rien n'est joué. L'AS Saint-Étienne est 6e de Ligue 1 grâce à cette victoire contre Troyes (2-1) à un point de la 5e place (détenue par Nice) et un point devant Rennes (7e). Les Verts se rapprochent de l'Europe mais n'y sont pas encore de façon certaine. Il va falloir enchaîner les bonnes performances dans les quatre matchs qui restent. Ce n'est pas une mince affaire : Montpellier, Bordeaux, Monaco et Lille. 

Le plus important c'est de continuer cette bonne série mais en faisant revenir la qualité de jeu et le réalisme qui peuvent faire défaut sur les deux derniers matchs. Bousculés à Strasbourg et menés rapidement au score par Troyes, les hommes de Jean-Louis Gasset se font peur même si pour le moment tout leur réussit

Contre l'ESTAC, les Verts ont été punis sur la seule erreur défensive (mauvaise relance de Subotic entraînant le but de Niane à la 8'). Derrière, malgré les bonnes intentions, le ballon a eu du mal à arriver correctement jusqu'aux attaquants. Un manque de mouvement offensif symbolisé notamment par un NTep en manque de confiance et de condition physique. Il sortira à la mi-temps pour laisser sa place à Monnet-Paquet. Double changement d'entrée de second acte avec l'entrée de Beric à la place de Diousse. 

Le Slovène va sauver les Verts en inscrivant un doublé bien aidé par Hamouma (par un coup franc très bien tiré et par une passe décisive). L'ASSE a bien réagi en seconde période et c'est l'un des points positifs. Depuis que l'ère Gasset a commencé, le mental des Verts a changé, en bien. Cela fait toute la différence, cela emmène les Verts vers une éventuelle place européenne. 

Le résumé du match

Les Tops

Les réactions

Jean-Louis Gasset

  • Sur son choix de ne pas titulariser Beric et Monnet-Paquet

Je ne regrette pas mes choix. Je donne ma chance à tous mes attaquants. À Strasbourg, ce n'était pas extraordinaire. J'ai changé là (contre Troyes) et j'ai rechangé à la mi-temps. [...] Il fallait changer de tactique parce qu'on avait pas assez de présence devant le but. 

  • Sur la mentalité de ses joueurs

Les joueurs pensent rester invaincus jusqu'à la fin de la saison et on va tout faire pour.

J'ai félicité les joueurs parce qu'ils n'avaient rien lâché, ils n'avaient pas paniqué  

  • Sur Robert Beric

(Le doublé) c'est bien pour lui. Il l'avait déjà fait en janvier. Après la trêve internationale, il est revenu fatigué. Et à Strasbourg, je l'avais trouvé timide, comme d'autres.

  • Sur NTep

Je pensais que c'était le match pour qu'il décolle. Il était dans la mauvaise mi-temps mais il n'est pas condamné pour autant. J'y crois encore. Il est content car l'équipe a gagné. Et le match prochain, c'est peut-être lui qui nous fera gagner. 

Les rencontres de la Ligue 1

Le classement de la Ligue 1