Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (37e) : les Verts à Monaco pour garder les cartes en main

vendredi 11 mai 2018 à 11:59 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

La saison de l'ASSE arrive bientôt à son terme : il ne reste que deux matches aux Verts pour conclure en beauté une saison aux multiples rebondissements. Les Stéphanois sont 6e de la Ligue 1 avant cette 37e journée et potentiellement qualifiés pour la Ligue Europa.

Stéphane Ruffier, ancien Monégasque.
Stéphane Ruffier, ancien Monégasque. © Maxppp - Marc Ollivier

C'est un déplacement des plus relevés qui attend l'ASSE  ce samedi soir avec un match sur la pelouse de Monaco, champion l'an passé et en lutte pour une qualification pour la Ligue des Champions.  Pour Saint-Étienne la rencontre intervient alors que la série d'invincibilité qui les portait depuis fin janvier a pris fin le weekend dernier en perdant contre Bordeaux. Les joueurs de Jean-Louis Gasset avaient paru fatigués physiquement et nerveusement. Ils doivent donc montrer qu'il leur reste encore un peu d'énergie avant de partir en vacances

Garder le contrôle

A l'occasion de cette 37e journée tous les matches se joueront ce samedi soir à 21h, si ce n'est Guingamp-Marseille joué ce vendredi soir, ce qui permettra d'avoir une idée immédiatement claire de la capacité des Verts à conserver cette 6e place, voire à chiper de nouveau la 5e occupée par le Stade Rennais.  Des Bretons en déplacement sur la pelouse du PSG qui auront du mal à prendre un point. Il y a donc une vraie opportunité à réaliser un rapproché au classement en cas de bon résultat stéphanois à Monaco. Une victoire bien sûr, mais aussi un match nul sur une pelouse où ils n'ont plus gagné depuis 8 ans. Tout cela serait finalement assez confortable s'il n'y avait pas en plus la concurrence des poursuivants : Nice, Montpellier et Bordeaux qui joueront chacun une équipe en lutte pour le maintien.  Saint-Étienne c'est certain va devoir retrouver sa cohésion, un brin de fraicheur et un zeste de réussite pour ne pas tout perdre au moment de mettre le dernier coup de collier et pour s'offrir dans une semaine un final mémorable dans le Chaudron.

Yann M'Vila : "Serait-ce une déception de ne pas décrocher l'Europe ? Bien sûr, avec tout ce que nous avons fait, notre belle série et la place où nous sommes, ce serait un petit échec. A la base je ne suis pas venu pour jouer l'Europe, je vous le dis clairement. Mais on a fait quelque chose d'exceptionnel. Ce serait bien de terminer européen car c'est un club qui mérite de l'être, qui doit l'être. Pour les suppoprters ce serait magnifique." 

Sans supporters ?

France Bleu vous explique depuis plusieurs jours les manœuvres entreprises par l'ASSE pour permettre à ses supporters de se rendre en Principauté. Peine perdue ce qui n'empêche pas ces derniers de confirmer leur volonté de déferler sur le Rocher pour affirmer leur détermination à contester, en personne, les interdictions monégasques et françaises qu'ils jugent injustes. 

Jean-Louis Gasset : "Vous savez ce que j'en pense. Si le stade n'est pas plein je ne suis pas content. A Angers nos supporters étaient 500 ou 600. Ils ont fait du bruit comme 10 000 ! Moi j'aime la fête. Le football c'est la fête. Et on interdit à nos supporters de venir. Je ne veux même pas savoir pourquoi ! Jouer dans un stade à moitié vide, c'est pas très motivant. On a l'impression qu'on va jouer un match amical alors qu'on va jouer quelque chose de bien plus important".