Football

Ligue 1 : les résultats et le classement de la 4e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 9 septembre 2016 à 3:00 Mis à jour le dimanche 11 septembre 2016 à 23:07

Mario Balotelli auteur d'un doublé pour son premier match avec l'OGCN
Mario Balotelli auteur d'un doublé pour son premier match avec l'OGCN © AFP - VALERY HACHE

Vainqueur de Marseille, Nice a rejoint Monaco en tête de la Ligue 1 dimanche en clôture de la 4e journée. Metz complète le podium. Bordeaux a fait tomber Lyon et le PSG a concédé le match nul contre Saint-Etienne.

Programme et résultats de la 4e journée

Ecoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Nice s'offre l'OM et le fauteuil de leader avec Monaco, Metz sur le podium

Tout roule sur le Rocher. Tombeur des quadruples champions de France en titre parisiens il y a deux semaines, Monaco a infligé une correction à Lille (4-1) pour confirmer son excellent début de saison et s'installe au sommet de la L1. Parfait avant de se déplacer à Londres mercredi pour affronter Tottenham en C1, au contraire de Lyon et Paris qui patinent. C'est en revanche l'état d'urgence à Lille, qui glisse vers la zone rouge.

L'OGCN partage le fauteuil de leader avec l'ASM. Mario Balotelli est rentré idéalement dans la Ligue 1 en signant un doublé avec Nice pour battre l'OM (3-2). Ce derby azuréen a été très rythmé pendant 90 minutes, avec une ouverture du score sur penalty de Balotelli pour ses premières minutes sur une pelouse de Ligue 1 (1-0, 7e). Thauvin était tout près de marquer avec une tête à bout portant deux minutes plus tard, avant d'égaliser avec une frappe croisée (1-1, 14e). Bafetimbi Gomis transformait à son tour un penalty juste avant le dernier quart d'heure pour sa 104e réalisation dans notre championnat (1-2, 73e). Super Mario profitait d'un magnifique débordement de Ricardo Pereira côté droit pour valider son doublé de la tête (2-2, 78e). Toujours aussi agréable à suivre, le match proposait un dernier but splendide avec une talonnade de Belhanda pour mettre en orbite Cyprien, dont la frappe de 25 mètres trouait Pelé, coupable d'une grossière faute de main (3-2, 88e). L'OM reste cantonné à la deuxième moitié de tableau.

Le FC Metz est déjà le tube de l'été en ligue 1. Après avoir mis trois buts à Lille en ouverture du championnat, il a récidivé face à un bien pâle FC Nantes (3-0). Symbole de cette équipe pleine d'ambition dans le jeu, l'avant-centre Mevlut Erding, qui marche sur l'eau actuellement, a ouvert le score à la 18e minute sur un service de Nguette. Il a ensuite doublé la mise juste avant la pause d'un vrai but de renard des surfaces. Enfin, à la 78e minute, il s'est offert le triplé en transformant un penalty.  Les Grenats grimpent sur le podium. Nantes plonge dans le doute.

Malgré le partage des points au Roudourou face à Montpellier (1-1), Guingamp continue  de squatter les premières places.

Paris craque à la fin face à Saint-Etienne, Lyon terrassé

Le Paris SG n'a pas fait mieux que le nul (1-1) vendredi soir au Parc des Princes face à l'ASSE. Les jours qui viennent pour le PSG sont pourtant importants. Le quadruple champion en titre doit se reprendre après sa claque surprise à Monaco (3-1) avant la trêve internationale. Et ensuite, il faudra enchaîner avec la réception mardi soir d'Arsenal pour la 1re journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Un point de pris pour les Verts, deux de perdus pour le PSG. Après dix défaites de rang face au club de la capitale, les Verts ont vaincu la malédiction.

Après la lourde défaite 4-2 face au promu dijonnais, l'OL se devait d'immédiatement réagir. C'est raté. Lyon s'est incliné à la maison face à Bordeaux (3-1) pour la première fois dans son Parc OL inauguré le 9 janvier dernier. Pourtant, tout avait bien commencé avec un but du jeune espoir Kalulu qui ouvrait le score pour les locaux au terme d'une action confuse (1-0). Mais la suite ressemble à un horrible cauchemar. Malcolm égalisait juste avant la mi-temps sur une frappe qui trompait Lopes mal placé (1-1). Au retour des vestiaires, le capitaine Gonalons prenait un carton rouge logique suite à un attentat sur Malcolm. En supériorité numérique, les Girondins ont fait la différence grâce à Sertic (2-1) de la tête puis, en fin de match, grâce la recrue star Jérémy Ménez (3-1). Lyon a un peu plus la tête sous l'eau avant son premier match en Ligue des Champions mercredi face face au Dinamo Zagreb. Un match que ne devrait pas jouer Lacazette, de nouveau touché et sorti en fin de rencontre. Les Girondins ont grimpé sur le podium.

Rennes accroche le bon wagon

Le Stade Rennais a battu le Stade Malherbe Caen lors de la quatrième journée de Ligue 1 (2-0). Les Rennais ont ouvert le score grâce au jeune Wesley Saïd qui ouvre son compteur personnel au Roazhon Park juste après la reprise (1-0, 47e). Benoît Costil se chargeait ensuite à plusieurs reprises de repousser le danger sur sa ligne face aux attaquants normands. Mais c'est sur une contre-attaque emmenée par Paul Georges Ntep (entré à la 81e minute) et conclue par Sanjin Prcic (qui a remplacé Gourcuff à la 89e) que les Bretons mettaient fin au suspense dans le temps additionnel (2-0, 90e+3). C'est une nouvelle déconvenue en déplacement pour Caen qui concède une deuxième défaite et toujours pas le moindre but loin du stade Michel D'Ornano. Rennes enchaîne un deuxième succès à domicile et grimpe au cinquième rang, à trois points du leader monégasque.

Nancy et Angers, première

Dans la zone de relégation, Nancy (19e) et Angers (18e) ont décroché leur premier succès, respectivement a Lorient (2-0), lanterne rouge avec quatre revers en quatre matches, et face a Dijon (3-1).

Après sa victoire contre Toulouse (2-1),  Bastia reste positionné dans la première partie de tableau.

Le classement

À LIRE AUSSI  > Le calendrier de la saison en détail

Partager sur :