Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 4e journée : une nouvelle défaite rageante pour l'ASSE à Marseille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'ASSE mal payée ce dimanche. Les Verts ont produit une belle copie mais ont été punis sur leur seul moment de déconcentration. L'ASSE méritait beaucoup mieux. Au moins le nul, au moins. Défaite 1-0, les Verts n'ont engrangé que quatre points en quatre matchs.

Benedetto seul buteur de la soirée
Benedetto seul buteur de la soirée © Maxppp - Maxpp

Saint-Étienne, France

Le résumé de OM - ASSE

Le film du match

Les Verts ont rendu une copie assez intéressante dimanche face à l'OM et qui méritait meilleure récompense. Mais dans le football, au final, on ne se souvient pas du contenu. Seuls les points restent. Et c'est une semaine zéro point qu'effectue l'ASSE. Mais entre Lille et Marseille, sur la pelouse c'est le jour et la nuit

Ghislain Printant a proposé un système à trois défenseurs centraux et deux pistons. Trauco a fait son retour de blessure, tandis que Palencia a fait son apparition en vert avec un positionnement au centre Debuchy. D'ailleurs, Palencia a été un des meilleurs Stéphanois. Un système intéressant car les Verts ont montré que la victoire était possible. Il a manqué de réalisme, d'un attaquant de pointe prenant plus la profondeur. Mais ce qui a fait défaut aux Verts, c'est la concentration. Il a suffi de trente seconde de flottement après la sortie de Aholou (encore une fois très satisfaisant) sur blessure, remplacé par Youssouf, pour prendre l'unique but du match. 

Les Marseillais n'ont jamais été transcendants dans ce match mais ils ont saisi la bonne opportunité. La deuxième période est aussi de bonne facture pour l'ASSE qui met en danger à plusieurs reprises l'OM. Un match assez agréable à voir. Mais de plus en plus stressant au fil des minutes. Au final, un match frustrant et énervant. En effet, à la 66e minute, Jordan Amavi "découpe" Palencia. Benoit Millot, l'arbitre du match donne d'office un carton jaune. Il est ensuite alerté par l'assistance vidéo et il se déplace vers l'écran. Alors que tout le monde attendait un changement de couleur pour le carton, Monsieur Millot reste sur sa décision. Même la vue de la cheville enflée du latéral droit stéphanois n'y fait rien. Palencia sort, remplacé par Cabaye qui joue pour la première en Vert (seule bonne nouvelle de ce fait de jeu). 

Jusqu'au bout le Verts ne vont rien lâcher. Cela montre l'état d'esprit des hommes de Printant et ça fait plaisir à voir. Cela contraste avec le match à Lille. 

Malgré la défaite, malgré les seuls quatre points en quatre matchs, on peut dire que c'est l'un des meilleurs matchs du début de saison de l'ASSE. Il faudra se servir de ce match pour être performant après la trêve et remporter le match à domicile contre Toulouse, le dimanche 15 septembre. Victoire impérative dans le premier match d'une longue série constituée deux de matchs de Coupe d'Europe, de quatre matchs de Championnat dont... le derby! 

Choix de la station

France Bleu