Football

FOOT | Sixième défaite consécutive des Verts cette saison, peu encourageant avant le derby

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 10 janvier 2016 à 17:03

Ruffier face à l'attaque nantaise
Ruffier face à l'attaque nantaise

Ce match à Nantes avait plusieurs enjeux : bien reprendre la saison, bien préparer le derby, prendre des points avant un calendrier difficile, voir comment se comporte le nouveau (Soderlund) et comment faire sans Perrin en défense. Résultat: une défaite (logique) 2-1 face aux Canaris.

Après trois semaines sans Ligue 1, on attendait fr voir une belle équipe de Saint-Étienne, surtout après un match moyen et une qualification sur le fil en Coupe de France à Raon-L'Étape.

Soderlund intéressant et Hamouma...de retour

Pendant 25 minutes, l'ASSE mène le jeu. Et dans ce temps fort les Verts trouvent le chemin des filets. Romain Hamouma, sur la gauche de la surface, attend la sortie (maladroite?) de Riou pour s'écrouler. Monsieur Lannoy, l'arbitre de la rencontre, siffle immédiatement pénalty. Au ralenti et selon nous, il n' y a pas faute du portier nantais. Une nouvelle fois, Hamouma joue très bien le coup. 0-1 pour les Verts. À la 27e, Pajot, Eysseric, Soderlund ont la possibilité de marquer le 2e but. Occasions ratées. Et à partir de là, les Canaris reprennent du poil de la bête et vont dominer la fin de la 1ère période. Et tout logiquement, ils égalisent. Ce qui permet, en plus, à Audel d'ouvrir son compteur de buts cette saison. 1-1

Soderlund aura été intéressant dans cette 1ère période : sur le placement, la percussion notamment mais il n'aura pas été décisif. Peut être dans la 2e ?

Des Verts d'avant trêve

La reprise n'est pas bonne pour les hommes de Christophe Galtier et ceux de Der Zakarian prennent l'ascendant fort logiquement. Dans tous les secteurs de jeu, les Verts n'y sont pas. Et ils prouvent qu'ils ne tiennent pas une domination sur l'ensemble d'un match. Une situation qu'on a très souvent vu en première partie de saison. Au bout de 75 minutes, on sent un léger frémissant dans la volonté des Verts à trouver le but des Canaris, ils se portent plus vers l'avant. Mais c'est ce moment-là que choisit Nantes pour doubler la marque par la patte de Sigthorsson, entré en jeu peu de temps avant. Il récupère la balle après un dégagement raté de Florentin Pogba, qui n'est pas non plus exempt de toute responsabilité sur le  premier but.

Ceci nous donne des éléments de réponse à la question : comment faire sans Perrin en défense centrale ? En revanche en attaque, Soderlund nous a intéressé et nous a donné envie de le voir à nouveau. Car même s'il n' a pas marqué, ou s'il n' a pas énormément pesé sur la défense adverse, il a montré de l'envie et s'est procuré des situations plus intéressantes en deuxième période.

Une fin de match...sans sifflet

La fin de match va éprouver la voix de David Valverde. La raison ? L'arbitrage de Mr Lannoy en défaveur des Verts. En moins de 4 minutes : gros tacle de Gilet sur Corgnet, Vizcarrondo tacle ensuite Hamouma les deux pieds levés, il enchaîne avec une claque sur Théophile-Catherine. Pas de coup de sifflet. Ensuite Maupay semble fauché dans la surface. Carton jaune pour simulation, le jeune attaquant est fou de rage. David Valverde aussi, et vous ? 

Le portier nantais, Riou, a son avis:

 

Et c'est vrai, la décision arbitrale qui mène au penalty pour Saint-Étienne en 1ere mi temps est discutable. Ceci dit, les Canaris méritent leur victoire face à des Verts transparents ou presque pendant plus d'une heure. Les joueurs de Christophe Galtier signent leur 6e défaite consécutive à l'extérieur et égalisent la série de 2000-2001.

Voici les meilleurs moments de la rencontre :

Match entre le FC Nantes et l'AS Saint Etienne

Les Verts sont 7e à la fin de cette 20e journée de Ligue 1. Une défaite mal venue avant le derby de dimanche à Geoffroy-Guichard. Emission spéciale de 19h à minuit sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

Partager sur :