Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 8e journée : l'ASSE retrouve le sourire à Nîmes

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

On l'attendait depuis plusieurs semaines, depuis la victoire à Dijon en début de championnat. L'ASSE signe enfin une victoire ce dimanche, à Nîmes (0-1). Une victoire importante. Une copie très imparfaite, mais on a vu plus de solidarité en seconde période. Mais les Verts restent 19e de Ligue 1.

Une image qu'on avait pas vu depuis longtemps avec l'ASSE
Une image qu'on avait pas vu depuis longtemps avec l'ASSE © AFP - Sylvain Thomas

Saint-Étienne, France

Le résumé de Nîmes - ASSE 

Le film du match

Rien n'est réglé. Rien n'est effacé. Mais cette victoire dimanche à Nîmes, qui pourrait ressemble à un petit hold-up, permet de revoir le sourire sur le visage des joueurs, de Ghislain Printant et des supporters. 

Le contexte est extrêmement difficile : l'arrivée potentielle d'un nouvel entraîneur dans les jours à venir, des supporters qui demandent le retrait sportif et médiatiques des deux présidents, des joueurs critiqués pour leur manque d'investissement. Il fallait que ce match soit une bouffée d'air frais. 

Pourtant, le pessimisme était de rigueur quant à la piètre qualité de jeu de l'ASSE dans la première période. Les Verts ont été archi-dominés par des Nîmois volontaires et conquérants. Une seule occasion à se mettre sous la dent : la frappe lointaine de Nordin magnifiquement repoussée par Bernardoni. La seule vraie chose à retenir : un Jessy Moulin, blessé, héroïque dans les cages. 

En deuxième période, les intentions sont légèrement meilleures. L'ASSE se procure quelques situations intéressantes et obtient plus facilement des corners. Mais le contenu n'est pas des plus rassurants. Jessy Moulin aura d'autres occasions pour briller. Mais les Nîmois ne concrétisent pas leur domination. Et ils vont le payer cash. 

Sur un corner venant de la droite, Debuchy s'élève et ouvre le score de la tête. On retrouve ainsi des images qu'on avait perdu l'habitude de voir, notamment entre le latéral droit et son coach.

La fête est rapidement gâchée, quelques minutes plus tard, par un geste incompréhensible. Romain Hamouma, alors à 90 mètres de ses cages, tacle à retardement un Nîmois. Il prend alors un deuxième carton jaune. Romain Hamouma ne verra pas le derby ce dimanche 6 octobre. 

Mais l'expulsion de Hamouma permet aux joueurs de l'ASSE de retrouver une solidarité. Et c'est cette solidarité qui va leur faire tenir le score avec même une possibilité de doubler la marque grâce à deux jeunes (Charles Abi et Zaydou Youssouf). 

Les Verts n'ont pas été parfaits. Les problèmes dans le club sont toujours là. Mais, ce dimanche soir, le peuple Vert respire

Il ne faut pas oublier que l'ASSE est 19e de Ligue 1 à l'issue de cette 8e journée. Il y a encore beaucoup de boulot. 

Choix de la station

France Bleu