Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - A Lyon, le FC Lorient "doit s'apprêter à souffrir"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

En déplacement à Lyon ce samedi pour la 36e journée de Ligue 1, le FC Lorient sait que la tâche s'annonce ardue. Alors qu'il tentera de prendre des points pour le maintien en déplacement où il réussit peu, le FCL devra faire face à des Lyonnais en quête de Ligue des Champions.

Christophe Pélissier, entraîneur du FC Lorient
Christophe Pélissier, entraîneur du FC Lorient © Maxppp - Marc Ollivier / Photopqr / Ouest-France

L'un pour frapper un grand coup pour le maintien, l'autre pour entretenir ses chances de jouer la Ligue des Champions l'an prochain. Le match du FC Lorient à Lyon, ce samedi après-midi 17h pour la 36e journée de Ligue 1, ne manque pas de saveur.

Les Merlus, 17e et auteurs d'une incroyable phase retour (5e meilleure équipe) mais toujours en grande délicatesse comptable à l'extérieur (9 points seulement, deuxième pire équipe de L1), vont tenter de créer la sensation à Lyon face à des Gones 4e mais décimés entre les suspensions de quatre joueurs et les blessures.

Lorient trop friable défensivement à l'extérieur

Alors que les supporters lorientais veulent croire l'exploit à la portée du FCL de Christophe Pélissier, l'entraîneur climatise un peu l'ambiance. "Pour faire un résultat à l'extérieur, on sait qu'on manque de solidité défensive" lance-t-il alors que son équipe reste sur sept buts encaissés lors de ses deux derniers voyages à Lens (4-1) et Marseille (3-2) - "c'est trop" - et qu'elle fait figure de deuxième formation la plus perméable (34 buts) de L1 en déplacement.

Si on arrive à faire ça...

Ajoutez à cela l'absence de Julien Laporte, suspendu, titulaire indiscutable au sein de la défense à trois centraux des Merlus, pour comprendre que la mission lorientaise promet encore d'être délicate. Qu'importe la suspension de quatre Lyonnais, mais du seul Depay sur le front de l'attaque. "Sur un match comme ça, il faut s'apprêter à souffrir défensivement" exhorte l'entraîneur d'un FCL qui verra Andreaw Gravillon prendre place dans cette défense à trois centraux. "Si on arrive à faire ça, je sais qu'on aura les moyens de mettre les Lyonnais en difficulté".

Car avec un duo offensif Moffi - Wissa qui n'a pas besoin de trois suspendus dans la défense habituelle adverse pour enfiler les buts, le FCL a des armes indéniables pour semer la zizanie. Le Fée ou Laurienté ne sont pas à oublier non plus. "On arrive à se créer beaucoup de situations, et le problème n'est pas le contenu de jeu" reprend Pélissier. Alors si la défense tient...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess