Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - A Nice, le Stade Brestois "doit respecter le maillot"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Balayé à domicile par Nantes (1-4) le week-end dernier, le Stade Brestois va tenter de se racheter à Nice dimanche pour la 36e journée de Ligue 1. Il en va du maintien définitif mais aussi d'une image, écornée, à rétablir chez les Azuréens.

Balayés par Nantes à domicile, Haris Belkelbla et le Stade Brestois sont attendus sur le terrain de la reconquête à Nice
Balayés par Nantes à domicile, Haris Belkelbla et le Stade Brestois sont attendus sur le terrain de la reconquête à Nice © Maxppp - Nicolas Creach / Photopqr / Le Télégramme

Non, la saison n'est pas terminée pour le Stade Brestois. A ceux qui en doutaient après la victoire glanée à Saint-Etienne (1-2), les résultats du week-end dernier en bas de tableau, et notamment le lourd revers subi à domicile (1-4) face à Nantes 18e, ont brutalement rappelé aux Ty Zefs que le maintien en Ligue 1 n'est pas encore acquis comptablement alors qu'il reste trois matchs à disputer.

Une pression bien réelle à trois matchs de la fin

Trois matchs qui n'ont d'ailleurs rien d'une sinécure pour les Brestois avec deux déplacements à négocier à Nice puis à Montpellier, avant la périlleuse venue du PSG, à la lutte pour le titre, pour la 38e journée. Si bien que les Finistériens, malgré les six points d'avance sur la 18e place avant le début de cette 36e journée, sont sous pression. Surtout, chez une équipe niçoise maintenue et qui n'a plus rien à jouer, le SB29 est attendu sur l'orgueil.

Quand on sort du terrain, le maillot doit être trempé

Après la rouste face aux Canaris, Olivier Dall'Oglio parlait de "honte" à propos de la prestation largement sujette à discussion de son équipe. "Comme je l'ai dit après le match, on doit respecter le maillot" reprend l'entraîneur brestois qui, avec son staff, a décidé d'ajouter des séances cette semaine. "Il fallait faire corps ensemble toute la semaine, ça nous a permis d'avoir deux séances de travail en plus. De travailler sur la cohésion et être mobilisé sur notre objectif. Chaque point compte, on doit être à l'abri d'une mauvaise surprise" détaillait vendredi le technicien.

On doit sortir avec fierté

Il en va aussi de l'état d'esprit et du professionnalisme d'un groupe au ralenti complet sur la phase retour après une première moitié de saison globalement emballante. "On n'est certainement pas la meilleure équipe de France, on n'a certainement pas le plus gros budget non plus, mais on se doit de respecter le maillot. Quand on sort du terrain, il doit être trempé et _on doit sortir avec fierté_. Là, on ne pouvait pas sortir avec fierté" appuyait un ODO qui avait pourtant aligné le même onze à Saint-Etienne que contre Nantes. Il attend sa troupe sur le terrain de la révolte. "Je veux retrouver ce collectif là" conclue-t-il, un collectif brestois trop souvent à réaction cette saison pour espérer mieux, et ne pas être encore sous pression à trois journées de la fin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess