Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : A Nîmes, le Stade Brestois comptera encore sur Brendan Chardonnet

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Objectif : rester invaincu avant la première trêve internationale. Avant de souffler un peu, Brest se rend à Nîmes pour la quatrième journée de Ligue 1 (en direct dès 20 h sur France Bleu Breizh Izel). Le Stade Brestois est 7e et invaincu, Nîmes est 18e et n'a pas encore gagné.

Brendan Chardonnet, après le match contre Reims
Brendan Chardonnet, après le match contre Reims © Radio France - Thomas Lavaud

Brest, France

S'il gagne ce soir, le Stade Brestois aura de grandes chances de passer la semaine de trêve internationale parmi les cinq premiers du classement de Ligue 1. Anecdotique, rien de plus. Ce qui ne le serait pas, ce serait ces huit points. 20 % du total qui, généralement, suffit à se maintenir. Après seulement un mois de compétition, deux de travail et quatre matchs officiels. La validation d'un travail sérieux à tous les étages.

Gagner, sur le papier, semble jouable. Bien que Nîmes compte sur cette réception d'un promu pour gagner enfin, et que la défense centrale brestoise sera remaniée.

Ce soir, Chardonnet sera axial gauche

A Nîmes, Brendan Chardonnet va débuter une seconde rencontre consécutive. Il jouera axial gauche, en remplacement de Denys Bain blessé à l'entraînement mercredi, alors qu'il avait dépanné axial droit contre Reims.

Brendan Chardonnet : "A l’entraînement, on évolue souvent ensemble. Le coach fait en sorte qu’on joue ensemble. On se parle, il y a de la communication... On est des bons joueurs, on sait comment faire."

La semaine dernière, l'alliance inédite formée avec Bain avait répondu au-delà des espérances. Il avait notamment rassuré dans le jeu aérien, domaine dans lequel Brest était en difficulté cette saison. "L'Equipe" l'avait même placé dans les onze meilleurs français de la semaine. Aux côtés de Griezmann. Ce soir, il fera équipe avec Castelletto, avec qui il a un peu plus de vécu. 

Olivier Dall'Oglio, entraîneur du Stade Brestois : "Il a été performant. J’attends des joueurs qu’ils se préparent pour être présent le jour où on en a besoin. C’est aussi la difficulté d’être footballeur pro, ce n’est pas toujours simple."

Brendan Chardonnet est un paradoxe. Un des plus jeunes, mais aussi un des plus anciens, de l’équipe. Le natif de Saint-Renan, passé par Plouzané, a intégré le centre de formation du Stade Brestois il y a dix ans. Le seul à avoir connu le dernier passage en Ligue 1, c'est lui.

Le défenseur a beau ne pas s'inscrire comme titulaire dans un club qui espère toujours engager un quatrième défenseur central d'ici à la fin du mercato lundi, il a tout de même fait part de ses envie de jouer à son entraîneur et à Grégory Lorenzi, coordinateur sportif. Son match contre Reims, et ses bonnes apparitions en Ligue 2 les saisons précédentes, ont de quoi lui donner de l'espoir.

Suivez Nîmes Olympique - Stade Brestois, dès 20 heures sur France Bleu Breizh Izel avec Thomas Lavaud et Léo Rozé.

  • à la radio
  • sur francebleu.fr grâce au lecteur que vous trouverez en haut à droite de cette page
  • grâce à l'application mobile France Bleu (Iphone ou Androïd)
Choix de la station

France Bleu