Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Angers - Girondins de Bordeaux finalement reporté

jeudi 6 décembre 2018 à 17:57 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

La Ligue de football professionnel a annoncé ce vendredi après-midi qu'à la demande de la Préfecture du Maine-et-Loire, la rencontre entre les Angevins et les Bordelais n'aurait pas lieu ce samedi.

Pas de déplacement à Angers pour les supporters bordelais.
Pas de déplacement à Angers pour les supporters bordelais. © Maxppp - MaxPPP

Bordeaux, France

Alors que le match semblait être maintenu et que l'entraîneur bordelais Eric Bedouet s'en était agacé ce jeudi en conférence de presse, il a été reporté à une date ultérieure.

Le vœu de l'entraîneur aura donc été exaucé. En conséquence, les joueurs ont été mis au repos vendredi et samedi. Ils retrouveront le Haillan dimanche matin pour préparer leur "finale" de Ligue Europa jeudi à Copenhague.

Après PSG – Montpellier mardi et Toulouse – Lyon mercredi, deux autres matches avaient été reportés ce vendredi. A midi, on apprenait qu’à la demande du Gouvernement princier de la Principauté, le Monaco – Nice n’aurait pas lieu. Une heure plus tard, sur décision de la Préfecture de la Loire, la LFP annonçait que le Saint-Etienne – Marseille prévu dimanche soir n’aurait pas lieu non plus. 

Combien de matches au final ?

Si la Ligue n’a pas officiellement donné de motif, les nouvelles manifestations des Gilets jaunes prévues ce samedi sont la cause de ces reports, les Préfectures souhaitant pouvoir mobiliser l’ensemble des forces de l’ordre une semaine après la flambée de violence qu’a connue la France.

Alors que l’hypothèse d’un report général de la 17ème journée, suggérée dès mardi par le président de l’OL Jean-Michel Aulas au nom de « l’équité sportive », avait été soulevée, la LFP avait finalement décidé de maintenir les six autres rencontres. Avant d'en reporter une cinquième. Pour le moment.