Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Après l'Europe, les Girondins de Bordeaux veulent enchaîner contre Strasbourg

samedi 11 août 2018 à 17:11 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux reçoivent le Racing Club de Strasbourg ce dimanche, à 17 heures au Matmut Atlantique. Après trois matchs et trois victoires en Europa League, ils affrontent une équipe qui dispute sa première rencontre de la saison. Alors, fatigue, ou dynamique positive ?

Gustavo Poyet s'est présenté détendu devant la presse, avant le premier match de la saison en Ligue 1.
Gustavo Poyet s'est présenté détendu devant la presse, avant le premier match de la saison en Ligue 1. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

70 heures après le coup d'envoi contre Marioupol, les Girondins de Bordeaux remettent leur crampons sur le terrain, à 17 heures, ce dimanche contre Strasbourg, pour le coup d'envoi de la Ligue 1. 

On ne sait pas si nos joueurs sont capables de jouer 90 minutes les jeudis et dimanches, pendant plusieurs semaines

Après un match qui avait tout du traquenard, remporté (3-1), et un long voyage retour vers Odessa, dont ils sont rentrés vers 2h30 dans la nuit de jeudi à vendredi, il va donc falloir enchaîner sur la Ligue 1. Et, plutôt que d’invoquer la fatigue, Gustavo Poyet, l'entraîneur bordelais préfère tenter de surfer sur la dynamique. 

A 36 ans, Jaroslav Plasil semble incervable. - Maxppp
A 36 ans, Jaroslav Plasil semble incervable. © Maxppp - Maxppp

"Parfois tu commences le championnat seulement avec des matchs amicaux, là on est dans une bonne situation avec ces trois matchs importants déjà joués", a-t-il expliqué en conférence de presse. Ce qui ne l’empêche pas de partir un peu dans l'inconnu. "On ne sait pas si nos joueurs sont capables de jouer 90 minutes les jeudis et dimanches, pendant plusieurs semaines". 

Les jeunes ont tenu la baraque 

Koundé, Youssouf et Tchouameni ont bien attaqué la saison. - Maxppp
Koundé, Youssouf et Tchouameni ont bien attaqué la saison. © Maxppp - Maxppp

L'état physique des trois jeunes formés au club interroge notamment. En trois matchs, gagnés, contre Ventspils et Marioupol, Jules Koundé (19 ans) a joué l’intégralité des 270 minutes, Zadou Youssouf (19 ans), a participé à 225 d'entre elles et Aurélien Tchouameni (18 ans), 247. En attendant les recrues, Basic et Briand qui pourraient faire leurs débuts dimanche, ce sont ces trois jeunes formés au club qui ont tenu la baraque bordelaise. 

Si c'était prévisible pour Koundé, qui a passé toute la fin de saison dernière dans la peau d'un titulaire, les deux autres se sont révélés. Youssouf, propulsé remplaçant de Malcom, a marqué le premier but bordelais de la saison en Lettonie. Et Tchouameni, né en 2000 (ça ne rajeunira personne) a parfaitement tenu son rôle au milieu de terrain, concluant ses prestations par un but contre Marioupol. 

Un souci de latéraux

Pour sa première composition en Ligue 1, Gustavo Poyet devra en tout cas résoudre son premier casse-tête, puisqu'il est privé de ses deux latéraux titulaire. A gauche, Maxime Poundjé, est suspendu, pour une accumulation de cartons jaunes en fin de saison, et son remplaçant Théo Pellenard est touché. Et, à droite, Youssouf Sabaly est rentré blessé de la coupe du monde. 

Alors, quelles solutions ? Milan Gajic, latéral droit, pourrait dépanner à gauche. Et Igor Lewczuk, défenseur central de formation, pourrait êtrer décalé à droite, comme face à Ventspils. Ou alors, le jeune Thomas Carrique pourrait dépanner à droite. 

François Kamano (au premeir plan) va devoir se trouver un autre partenaire de jeu que Maxime Poundjé (derrière lui).  - Maxppp
François Kamano (au premeir plan) va devoir se trouver un autre partenaire de jeu que Maxime Poundjé (derrière lui). © Maxppp - maxppp

En tout cas, aucun mystère sur le nom de l'avant-centre. Malgré Jimmy Briand, c'est Gaëtan Laborde qui sera titulaire, après son doublé contre les Ukrainiens. Gustavo Poyet l'a confirmé. "Parfois ce n'est pas moi qui doit faire les choix, mais les joueurs eux-mêmes. Gaëtan a marqué deux buts, il sera titulaire". 

Toma Basic et Jimmy Briand, les deux recrues, sont dans le groupe, contrairement à Samuel Kalu, qui attend toujours un document administratif. Le Brésilien Otavio est lui écarté.

Strasbourg, mauvais souvenir

Si les Girondins seront donc favoris de cette rencontre, il ne faudra pas non plus oublier celle de la semaine dernière. En pleine crise, les hommes de Jocelyn Gourvennec s'étaient fait marcher dessus (0-3) au Matmut Atlantique, le 8 décembre dernier. Depuis, Bordeaux a bien changé (parmi les 11 titulaires de l'époque, seul Lukas Lerager devrait être titulaire), mais Strasbourg aussi. 

Les Alsaciens ont recruté une nouvelle colonne vertébrale, avec un gardien, le Belge Matz Sels, deux défenseurs centraux, le Serbe Mitrovic et Lamine Koné, le milieu de terrain Nantais Adrien Thomasson, et l'immense (1,97m) attaquant clermontois, Ludovic Ajorque, auteur de 14 buts en Ligue 2 l'an dernier. Cela donne, a priori, une équipe joueuse, qui veut continuer de grandir après un maintien tardif l'an dernier. 

Le match : Bordeaux - Strasbourg, première journée de Ligue 1, 17 heures au Matmut Atlantique