Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : après le maintien place au mercato pour Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Après avoir décroché son maintien en Ligue 1 Amiens prépare la suite. Le mercato s'ouvrira le 11 juin mais déjà les dirigeants planchent sur la formation du futur effectif. Un travail qui dépend en grande partie de l'entraîneur. Christophe Pelissier dira d'ici mercredi s'il reste ou non en Picardie.

Les Amiénois lors de la victoire contre Guingamp (2-1)
Les Amiénois lors de la victoire contre Guingamp (2-1) © Maxppp - Maxppp

Amiens, France

Tout va désormais se passer en coulisses à l'Amiens SC. Le club a obtenu son maintien en battant Guingamp (2-1), vendredi lors de la dernière journée de Ligue 1. Et toute l'attention est maintenant portée sur l'avenir de l'entraîneur. Comme France Bleu Picardie le mentionnait ce week-end, Christophe Pelissier à jusqu'à mercredi pour répondre à l'offre de prolongation de son contrat. Il n'ira pas à Brest qui va finalement engager l'ancien coach de Dijon Olivier Dall'Oglio. Mais restera t-il à Amiens ?

Ne pas répéter certaines erreurs du recrutement

Pour cela il faut que le club lui donne davantage de moyens et apprenne de ses erreurs des derniers mercato. C'est ce que concède le vice président de l'ASC Luigi Mulazzi. "Le coach avait des joueurs qu'il ne connaissait pas systématiquement, il fallait qu'il fasse avec. Il a mis beaucoup, beaucoup de temps à s'habituer et à se familiariser à ce style de joueurs et donc on a bien vu que c'était en début d'année 2019 que l'on a réussi à faire une symbiose au niveau de l'équipe. Je pense que l'on ne peut pas commettre les mêmes erreurs que l'on a commis en 2018 au niveau recrutement".

Luigi Mulazzi, vice président de l'Amiens SC

Les prêtés vont-ils rester ?

Dans le club des cinq joueurs prêtés à Amiens il y a d'abord une certitude. Serhou Guirassy, arrivé cet hiver sera toujours à l'ASC la saison prochaine. L'accord avec les allemands de Cologne comprenait une option automatique d'achat en cas de maintien. Il y avait des conditions également entre Amiens et Palerme pour Eddy Gnahoré, elles sont levées et la tendance est la même pour Alexis Blin qui a déjà confié son envie de rester en Picardie plutôt qu'un retour à Toulouse.

Erik Pieters ne "ferme pas la porte"

C'est plus flou pour Emil Krafth, prêté par Bologne et qui n'a pour l'instant pris "aucune décision" mais qui évoque comme "possible de rester à Amiens". Même chose pour Erik Pieters, prêté par les Anglais de Stoke City. Si l'ASC veut conserver son défenseur hollandais, il faudra assumer son salaire. Pour ce qui est de l'opération séduction auprès du joueur, cela semble déjà fait : "Je ne ferme jamais la porte car Amiens est un très bon club, sympathique, familial. Cette deuxième partie de saison a été très spéciale pour moi et je suis fier d'être un joueur d'Amiens et d'avoir réussi le maintien". 

Des joueurs qui suscitent des convoitises

Sur le front des départs, les remplaçants, Oualid El Hajjam, Khaled Adenon, ou encore Jordan Lefort, reparti sur le banc en fin de saison se posent la question de leur avenir dans la Somme. Amiens ne les retiendra pas tous mais tâchera en revanche de conserver Prince Gouano, tout en évitant le scénario de l'an dernier ou le capitaine avait, en vain fait le forcing pour partir à Anderlecht en Belgique. 

Les sirènes et notamment celles de clubs étrangers vont forcément retentir pour Moussa Konaté. Le buteur Sénégalais de l'ASC sous contrat pour encore une saison n'a encore rien décidé. "On verra d'ici la fin du mercato mais jusqu'à présent je suis 100% Amiénois, après, je suis compétiteur, j'ai envie de gagner des titres, de jouer dans des rôles plus importants que le maintien. J'espère que la saison prochaine, Amiens sera en haut du tableau", précise Moussa Konaté.

Le jackpot avec Tanguy Ndombélé ?

Un appel du pied à plus d'ambition qu'Amiens pourrait peut-être assumer avec des moyens financiers supplémentaires qui permettraient de recruter ou de retenir certains joueurs comme Régis Gurtner. C'est pour cela que l'ASC surveillera aussi le mercato de Lyon et l'éventuelle vente de Tanguy Ndombélé prêté puis vendu à l'OL en 2017 avec la certitude de toucher 20% de la plus-value du transfert du milieu de terrain aujourd'hui annoncé du côté de l'Angleterre ou du Paris Saint Germain.