Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

LIGUE 1 - Après le match face à Rennes, le PSG voit rouge contre l'arbitre

lundi 28 janvier 2019 à 1:29 Par Bruno Salomon, France Bleu Paris et France Bleu

Ce dimanche, malgré la victoire 4-1 sur Rennes, le PSG n'avait pas le coeur à sourire. Les joueurs et le staff avaient du mal à digérer une décision arbitrale lors de cette rencontre de L1. Suite à un tacle très violent sur Kerher et malgré l'utilisation de la VAR, Niang n'a écopé que d'un jaune.

Karim Abed (arbitre) juste après le tacle du Rennais Niang sur Kehrer
Karim Abed (arbitre) juste après le tacle du Rennais Niang sur Kehrer © AFP - Zakaria ABDELKAFI / AFP

Paris, France

C'est un carton jaune qui passe très mal au PSG. La décision de Karim Abed, arbitre du match PSG - Rennes, de ne donner qu'un carton jaune au Rennais Niang à la 32ème minute de jeu a été très mal vécu par les joueurs et le staff du club de la capitale. Un tacle mal maîtrisé de Niang sur Thilo Kerher qui a faillit brisé la cheville droite du défenseur parisien. Malgré l'utilisation de l'assistance vidéo (VAR), l'arbitre n'a pas jugé bon de mettre un carton rouge sur cette faute.

"On sait que sur une faute comme ça, Thilo il peut arrêter sa carrière"

C'est Presnel Kimpembe qui est venu donner le sentiment du groupe parisien au sujet de l'arbitrage et sur ce tacle très dangereux "On sait que sur une faute comme ça, Thilo il peut arrêter sa carrière. Le pire, c'est que l'arbitre va vérifier la faute à la vidéo et maintient son carton jaune. Moi pour moins que ça, j'ai pris trois matchs de suspension même si à l'époque je reconnais que j'avais fait une faute... involontaire.". 

Et le défenseur international de rajouter "Je pense que les arbitres, pour des décisions pareilles, devraient être punis, comme nous lorsque l'on fait des fautes. Mais bon ce n'est pas le cas...".