Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 - Au terme d'un match sans saveur, le FC Metz et Nantes font match nul (0-0)

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Il ne fallait pas s'attendre à beaucoup de but ce samedi au stade de la Beaujoire de Nantes. En cette 25ème journée de Ligue 1, le FC Metz et les Canaris n'ont jamais su se montrer dangereux et doivent se contenter du point du nul (0-0).

Le capitaine Habib Diallo ne s'est pas montré à son avantage sur la pelouse du FC Nantes.
Le capitaine Habib Diallo ne s'est pas montré à son avantage sur la pelouse du FC Nantes. © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Ce n'est pas un match qui restera dans les annales, même si l'essentiel est assuré en cette 25ème journée de Ligue 1. Sur la pelouse de la Beaujoire, le FC Nantes et le FC Metz se sont partagés les points ce samedi au bout de l'ennui. Pourtant, la note aurait pu être bien plus salée lorsque Farid Boulaya a vu rouge à la 84ème minute. Mais les hommes de Vincent Hognon ont tenu bon et repartent de Loire-Atlantique avec un point dans les bagages. Un match à revivre sur notre site

Fabien Centonze salue la prestation de la défense messine à Nantes

Rien de cadré avant l'heure de jeu

Ce qui sera à retenir de cette partie, c'est avant tout le manque d'allant offensif proposé par les 2 formations. Pas vraiment de temps fort à signaler au cours de la première période, si ce n'est la parade d'Alexandre Oukidja sur la tentative de Moses Simon peu avant la pause (42ème minute). Pire encore, le FC Metz ne parviendra pas à cadrer la moindre frappe au cours de ce premier acte. En face, les locaux ne montrent pas plus de velléités et la mi-temps viendra mettre fin à cette entrée en matière en manque cruel de dynamisme.

Pour notre envoyé spécial, le grenat du match, c'est Oukidja

Au retour des vestiaires, on prend les mêmes et on recommence. Les spectateurs de la Beaujoire craignent même devoir assister au même spectacle que celui représenté en première période. Mais finalement, la belle incursion de Opa Nguette dans les lignes nantaises va réveiller un peu tout ça. A l'heure de jeu, l'attaquant messin va même enfin trouver le cadre... sans succès.

Une exclusion... encore...

Mais au final, plus le temps passe et plus le score nul et vierge semble évident. Même l'entrée de Farid Boulaya, le super-sub grenat se fera dans l'anonymat le plus total... enfin (malheureusement) presque. A la 84ème minute, le pied du messin vient s'écraser sur le tendon d'achille  d'Abdoulaye Touré. L'arbitre de la rencontre dégaine logiquement le rouge et celui qui était remplaçant termine finalement la rencontre bien plus tôt que prévu. 

Un fait de jeu qui sur-motive les Canaris sans pour autant faire bouger la marque. Le destin de la rencontre est scellé : le passage des Mosellans dans l'Ouest se fera sans le moindre but. En revanche, l'expulsion de Farid Boulaya fait très mal. Ce vendredi 21 février, lorsque l'Olympique lyonnais débarquera à Saint-Symphorien, ce ne sont pas moins que 3 joueurs qui devront en effet regarder le match des tribunes. Car en plus de Vincent Pajot et Habib Maïga, déjà suspendus, Farid Boulaya est venu grossir la liste des joueurs qui ont vu rouge ou trop de fois jaune.

L'étau se resserre

En plus de ça, ce nul ne fait pas vraiment les affaires des Messins. Car en fin de tableau, si Metz gagne une place en attendant le résultat de Saint-Etienne, les écarts sont désormais quasiment infimes. La folle série de Nîmes se poursuit et les Crocodiles enchaînent une 4ème victoire de suite contre Angers, ce qui les propulsent au 17ème rang à 1 point de Metz. Dijon descend à la 18e place mais n'est qu'à deux longueurs des hommes de Vincent Hognon. Le tout alors qu'un triptyque décisif est en approche. Après Lyon, les Grenats iront à Amiens, avant de recevoir Nîmes et de filer à Toulouse. Nul doute que la course au maintien entre dans des moments cruciaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu