Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 : avec Sels de retour, Strasbourg gagne pour la quatrième fois de suite à Bordeaux (2-3)

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

C'est devenu une très bonne habitude. Grâce à une première demi-heure parfaite, le Racing a remporté son quatrième succès de rang ce dimanche à Bordeaux (2-3), ce qui lui permet de grimper à la 13ème place de Ligue 1. Le gardien de but Matz Sels a enfin rejoué après une longue attente de 400 jours.

Matz Sels (ici lors du match face à Bordeaux en 2019) a effectué son grand retour en Ligue 1 après 400 jours d'absence
Matz Sels (ici lors du match face à Bordeaux en 2019) a effectué son grand retour en Ligue 1 après 400 jours d'absence © Maxppp - Nicolas Tucat

C'est un beau cadeau de Pâques pour les supporters strasbourgeois et une victoire très précieuse dans la quête du maintien en Ligue 1. Le Racing s’est imposé 3 buts à 2 ce dimanche à Bordeaux, tout en se faisant peur. Il a mené 3 à 0 après une demi-heure de jeu, grâce à des buts de Lamine Koné (son premier de la saison) de la tête sur un corner de Dimitri Liénard (6ème minute), de la tête aussi de Habib Diallo sur un centre de Frédéric Guilbert (22ème minute) et de Ludovic Ajorque sur un penalty, provoqué par Adrien Thomasson (30ème minute).

Une première demi-heure de rêve, puis le relâchement

On pensait alors que les Strasbourgeois allaient pouvoir savourer tranquillement leur promenade dominicale, mais ils se sont relâchés en fin de première période. Les Girondins sont revenus à 3 à 2 juste avant la pause (but de Baysse et de Hwang sur penalty, consécutif à une faute d'Ibrahima Sissoko, un penalty contesté par Thierry Laurey), mais au final les joueurs du Racing sont parvenus à conserver leur but d'avance après la pause.

"Trois - zéro, tu dois gérer, mais on a manqué de concentration sur des phases arrêtées, relate l’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey. On a été efficaces au début et sur l'ensemble du match, la victoire est méritée. Mais le championnat n'est pas terminé, avec 36 points, ça n'est pas suffisant, on n'est pas maintenu. Il faut être rigoureux et garder la tête froide".

Bordeaux, terre hospitalière pour le Racing

C’est la quatrième fois en quatre ans que le Racing gagne à Bordeaux, il s'y est toujours imposé depuis son retour dans l'élite, ce qui a rendu Thierry Laurey taquin : "On leur ramène du vin d'Alsace et ils nous laissent gagner. Non, sincèrement, c'est unique, je n'ai jamais fait ça nulle part. Je ne vais pas dire qu'on se réjouit de venir à Bordeaux, parce que ça, ça serait vraiment se prendre pour quelqu'un d'autre. Mais il y a un feeling, qui fait que ça se passe bien. J'espère vous revoir l'année prochaine (sourires)"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Racing n'a jamais été mieux classé

Ce dixième succès de la saison (le sixième déjà à l'extérieur) permet au Racing de remonter à la 13ème place de Ligue 1 avec 36 points, son meilleur classement de la saison (il a déjà été 13ème après la 20ème journée), avec à nouveau 7 points d’avance sur la zone rouge, à sept journées de la fin.

Le retour victorieux de Sels, 400 jours après

Cette rencontre a aussi été marquée par une autre bonne nouvelle, le retour du gardien de but Matz Sels, 400 jours pile après son dernier match en Ligue 1. Il s’était grièvement blessé l’été dernier (rupture du tendon d’Achille). Il a fait une rentrée propre, sans bavure. Il ne pouvait rien faire sur les deux buts des Girondins.

"Ça fait du bien de rejouer, surtout quand on gagne, se félicite le portier flamand du Racing. Après c'était bizarre, car c'est la première fois que je jouais sans supporters. Je n'ai pas fait de miracle aujourd'hui, j'ai fait mon travail pour essayer d'aider l'équipe. On aurait pu gagner ce match plus facilement. Mais c'était très important de le gagner, je suis content pour tout Strasbourg. On a encore besoin de quelques points pour le maintien et on peut peut-être regarder vers le haut maintenant".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le jeune attaquant malien de 19 ans Moïse Dion Sahi a aussi fait sa première apparition en Ligue 1 sous le maillot strasbourgeois.  

Le Racing jouera son prochain match samedi à la Meinau face aux stars du Paris Saint-Germain (sans Neymar qui sera suspendu).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess