Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Battu à Lille, le Stade Brestois ne parvient pas à enchaîner

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Brest ramène de Lille une défaite frustrante (1-0), en ouverture de la 17e journée de Ligue 1 de football.

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du Stade Brestois
Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du Stade Brestois © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

La décompression après le feu d'artifice ! Trois jours après avoir battu Strasbourg (5-0), le Stade Brestois a livré une prestation assez terne à Lille. 

L'équipe avait pourtant peu changé. Deux changements poste pour poste au coup d'envoi : Belkebla pour Diallo, et Autret pour Charbonnier. Mais l'animation offensive a d'abord été défaillante, faute de pouvoir récupérer la balle, avant de manquer d'efficacité. Et c'est une absence coupable en défense qui a coûté le seul but du match.

Ikone a fait ce qu'il voulait

Quand Ikone s'est joué de Baal, et surtout de Duverne, pour offrir le but à  Osimhen (1-0, 17e). Action qui s'est déroulée durant une infériorité numérique brestoise, consécutive à une blessure de Castelletto. Comme lors de ses deux derniers déplacements à Amiens, et Marseille, Brest a longtemps dû courir après le score.

Le comble, c'est que, comme à Amiens et Marseille, Brest est resté dans le match jusqu'au bout. Mais sans pouvoir en profiter. Sans pouvoir convertir les quelques situations qu'ont eu Battocchio (29e) ou Lasne (45e).

Larsonneur a dévié une penalty

Au contraire, la défaite aurait pu être plus lourde sans les quelques arrêts décisifs habituels de Larsonneur, dont une parade sur un penalty de Bamba (90e + 4).

Une défaite malgré tout frustrante en raison de quelques décisions litigieuses (tacle du gardien Maignan en dehors de la surface, ou coup de coude du dernier défenseur sur Mendy) non sifflées par Monsieur Wattelier. Mais l'ensemble était bien trop léger pour espérer mieux, et se retrancher derrières les erreurs de l'arbitre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu