Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : toute la saison 2017-2018

Ligue 1 : battu à Caen, le FC Metz s'enfonce

dimanche 27 août 2017 à 1:03 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Battu à Caen (1-0), le FC Metz enchaîne une quatrième défaite consécutive en championnat. Les grenats sont derniers de la Ligue 1, avant de recevoir le PSG dans deux semaines.

Renaud Cohade et les messins s'inclinent à Caen pour la quatrième fois en championnat
Renaud Cohade et les messins s'inclinent à Caen pour la quatrième fois en championnat © Maxppp - Philippe Renault

Metz, France

Ce déplacement en Normandie devait être le lancement de la saison du FC Metz. Il n’a fait que plonger davantage le club à la Croix de Lorraine dans le doute. Les messins ont concédé à Caen leur quatrième défaite, en autant de rencontres de championnat (1-0), et occupent la lanterne rouge. Et la défaite concédée samedi soir au stade Michel d’Ornano peut encore leur laisser un gout amer.

Occasion manquées...

En laissant le ballon à leur adversaire en première mi-temps, les coéquipiers de Milan Bisevac se montraient surtout dangereux sur coups de pied arrêtés. C’est sur l’un d’eux que le capitaine grenat se procurait l’une des meilleures occasions messines, en reprenant de la tête un puissant centre de Renaud Cohade. Mais Vercoutre était à la parade (13e). Le portier Normand, également sauvé la chance et la maladresse d’Opa Nguette, qui juste avant le retour aux vestiaires, ne parvenait pas à redresser un centre dévié par la tête de Jallow, alors qu’il était seul au second poteau (43e). Le FC Metz avait laissé passer sa chance. Côté Caeannais, c’est surtout Da Silva, sur un corner de Feret (25e) qui faisait briller Eiji Kawashima, préféré à Thomas Didillon dans les cages lorraines.

Seconde période ratée

En seconde période, Metz repartait pied au plancher, mais sur un ballon perdu dans l’entrejeu, la contre-attaque normande aboutissait à Rodelin, qui se jouait de Fallou Diagne pour ne laisser aucune chance à Kawashima, d’une frappe de demi-volée (50e). Le FC Metz était cueilli à froid, au plus mauvais moment. Il ne s’en est jamais remis. Cohérent dans le jeu, en première période, les hommes de Philippe Hinschberger se délitaient au fur et à mesure de la seconde partie. Les entrées de Fernandez, pour sa première sous le maillot messin, Mollet et Niane n’y changeaient rien. Metz se retrouvait encore à la merci des contres attaques caennaises, et encore une fois c’est Kawashima, d’une superbe parade sur une tête de Da Silva, qui empêchait le score de s’alourdir (83e). Metz est en plein doute. Incapables de glaner le moindre point depuis le début de la saison, les grenats sont dans un piteux état, avant de recevoir le terrifiant Paris Saint Germain, pour la prochaine journée, le vendredi 8 septembre.

La décla

Face à des adversaires directs, ce sont des points qui sont à notre portée et qui nous échappent. C'est rageant, surtout la façon dont on prend le but. Après cela, on a oublié de jouer, je ne sais pas pourquoi... On est dernier, on va se rassurer en se disant qu'on ne peut pas descendre plus bas. (Philippe Hinschberger, après la défaite du FC Metz à Caen)

Lundi c'est Graoully

Lundi 28 septembre, l'émission 100% foot sur France Bleu Lorraine, Lundi c'est Graoully, fait sa rentrée, entre 18h30 et 19h. L'invité sera Philippe Gaillot, directeur général adjoint du FC Metz.