Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : bonne opération pour le Stade Rennais, qui conforte sa troisième place en s'imposant à Nîmes (1-0)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Les Rennais sont plus que jamais troisièmes de Ligue 1 après leur victoire à Nîmes (1-0) en match en retard de la 12e journée de Ligue 1. Si tout n'a pas été parfait dans la manière, les hommes de Julien Stéphan comptent désormais quatre points d'avance sur leurs rivaux nantais, 4e du championnat.

M'baye Niang entouré par Lucas Deaux et Romain Philippoteaux
M'baye Niang entouré par Lucas Deaux et Romain Philippoteaux © Maxppp - Jean-Michel Mart/PHOTOPQR/LEMIDILIBRE

Nîmes, France

Une victoire qui fait du bien au moral et au bilan comptable ! Dans un match très haché, au niveau technique frôlant parfois le néant, le Stade Rennais s'est sorti du piège nîmois en ouvrant la marque par Adrien Hunou à la 64e minute, auteur d'une splendide volée du gauche aux seize mètres, qui a laissé Paul Bernardoni impuissant. Les Rennais se déplaceront à Nice dans 10 jours avec la certitude de rester sur le podium, quelque soit le résultat sur la Côte d'Azur. Ils possèdent quatre points d'avance sur Nantes, 4e, et cinq sur Lille, 5e.

Après une première période où les deux équipes se seront procurés peu d'occasions, se préoccupant plus de remporter les duels que de mettre le pied sur le ballon, les rennais ont mis le pied sur l'accélérateur en début de seconde période. C'est d'abord Traoré, bien trouvé par Tait, qui alerte le gardien nîmois sur une frappe en angle fermé à la 59e minute. Avant qu'Adrien Hunou, bien aidé par une remise de la tête ratée par Martinez, ne trompe Bernardoni d'une volée sublime en première intention (64e, 1-0). Les bretons plient ensuite boutique et ramènent donc trois points précieux du Gard.

La qualité technique pas au rendez-vous

Si les rennais peuvent se féliciter d'avoir su remporter un match piège, une nouvelle fois la qualité technique aura fait défaut. Sur une pelouse d'un aussi faible niveau que celle de Roazhon Park, les rennais n'auront réussi que 61% de leurs passes, contre 65% pour leurs adversaires. Deux chiffres extrêmement bas pour une rencontre de Ligue 1. Le nombre de fautes commis est également élevé : 43, soit presqu'une faute toutes les deux minutes en moyenne. 

Eduardo Camavinga et Lucas Deaux à la lutte sur un ballon aérien - Maxppp
Eduardo Camavinga et Lucas Deaux à la lutte sur un ballon aérien © Maxppp - Jean-Michel Mart/PHOTOPQR/LEMIDILIBRE

L'homme du match : Hunou, toujours lui

L'attaquant rennais a encore une fois confirmé son surnom de "Pippo". Alors qu'il était peu en vue dans le match, c'est lui qui est allé récupérer un ballon dans les pieds nîmois, pour finir à la conclusion d'une de ses seules occasions du match. S'il n'a pas pesé dans le jeu, son efficacité a permis aux rennais de se sortir de ce match piège. A noter également le bon match de la charnière Gnagnon-Da Silva, peu inquiétée.

Les réactions

La feuille de match

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu