Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : Bordeaux bat Strasbourg 2-0 grâce à son collectif et sa solidité défensive

-
Par , France Bleu Gironde

Grâce à une belle cohésion de groupe et une défense costaude, les Girondins de Bordeaux ont vaincu Strasbourg 2-0 sans trop de problèmes, ce dimanche soir pour le compte de la 16è journée de Ligue 1. Les Bordelais gagnent une place au classement avant d'affronter Reims, le dernier match de 2020.

Pablo et Toma Bašić lors de la victoire à Strasbourg 2-0.
Pablo et Toma Bašić lors de la victoire à Strasbourg 2-0. © Maxppp - Jean Marc Loos/PHOTOPQR/L'ALSACE

Les Girondins de Bordeaux relancent la machine dans le froid alsacien ce dimanche après-midi, en battant Strasbourg 2-0 lors de la 16è journée de Ligue 1. Les buteurs du soir sont tous les deux brésiliens : Pablo (38è) puis Otavio (66è). Cette victoire arrive après deux défaites consécutives et permet aux Bordelais de grimper d'une petite place pour se positionner à la 12è place du championnat avant d'affronter Reims à domicile ce mercredi, qui sera le dernier match de Ligue 1 pour les Bordelais en 2020.

Cette prestation a plu à l'entraîneur bordelais Jean-Louis Gasset qui espère que son équipe va se stabiliser à l'avenir et "arrêter de faire le yoyo", un phénomène qu'il "n'explique pas. Cette équipe est comme cette saison." Les Bordelais ont montré une belle envie collective et de l'agressivité, des ingrédients qui avaient manqué aux Marine et Blanc face à Saint-Étienne en milieu de semaine.

"Bordeaux, c'est pas le Lesotho"

Sur ce match, il est difficile de retenir la performance d'un joueur en particulier. C'est surtout la victoire d'un groupe. Le premier à le constater est l'entraîneur du RC Strasbourg, Thierry Laurey qui a souligné la qualité bordelaise avec sa verve habituelle : "Il faut reconnaître qu'il y a des bons joueurs en face. [...] Bordeaux, c'est pas le Lesotho, avec tout le respect que j'ai pour le Lesotho".

Certains joueurs bordelais ont, malgré tout, été particulièrement bons comme Pablo, en défense centrale. Souvent impérial dans les duels, il a tenu la dragée haute à un Ludovic Ajorque qui lui a imposé un gros défi physique durant toute la rencontre. Otavio et Toma Bašić ont été interessants dans la projection, balle au pied, en permettant au bloc bordelais de rester haut et ressortir le ballon proprement. Rémi Oudin a été, lui aussi, tranchant en seconde période, une fois que le score était à l'avantage des Bordelais et que ses tâches défensives ont été moins énergivores.

À noter également la bonne prestation de Hwang Ui-Jo à la pointe de l'attaquant en remplacement de Josh Maja. L'international sud-coréen ne s'est pas ménagé dans le pressing et n'a pas été épargné par les défenseurs strasbourgeois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess