Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Les Girondins de Bordeaux stoppés au rouge par Strasbourg (0-2)

dimanche 12 août 2018 à 19:05 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Pour leur premier match de la saison en Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont été battus ce dimanche, au Matmut Atlantique par le Racing Club de Strasbourg. A 10 contre 11 pendant 75 minutes, les Bordelais ont craqué deux fois après l'heure de jeu.

Jaroslav Plasil est devancé par ibrahima Sissoko, et Bordeaux s'incline contre Strasbourg.
Jaroslav Plasil est devancé par ibrahima Sissoko, et Bordeaux s'incline contre Strasbourg. © AFP - Mehdi Fdaouch

Avec la fatigue, née des trois matchs déjà joués par Bordeaux en Coupe d'Europe et leur retour tardif d'Ukraine, et la chaleur, les Girondins n'avaient pas besoin de se tirer une autre balle dans le pied. Et pourtant, ils se sont rajoutés le "défi" de jouer en infériorité numérique pendant plus d'une heure. Et ont semblé ensuite impuissants à combler leur retard. 

Pablo, le rouge qui fâche

Dès la 14e minute donc, le gardien Benoît Costil manquait complétement son dégagement sur une sortie de but, qui arrivait directement dans les pieds de Ludovic Ajorque. L'attaquant strasbourgeois était alors retenu par Pablo, alors qu'il partait seul au but. Le verdict tombait, carton rouge, indicutable. L'arbitre Hakim Ben el Hadj n'avait même pas besoin de recourir à l'arbitrage vidéo (14e). Heureusement, les Girondins échappaient à la double peine, puisque le coup franc des 25 mètres frappé par Liénard passait au dessus. 

Benoît Costil, Paul Baysse et Jaroslav Plasil, Bordelais impuissants.  - Maxppp
Benoît Costil, Paul Baysse et Jaroslav Plasil, Bordelais impuissants. © Maxppp - Maxppp

Il fallait alors se réorganiser. Et c'est le jeune Zaydou Youssouf qui en faisait les frais, remplacé par le défenseur central Paul Baysse (17e). Les Bordelais évoluaient alors dans un 4-4-1, avec un côté droit Lewczuk-Tchouaméni très expérimental. 

Malgré une tentative de loin très osée de François Kamano au dessus (19e), les Girondins allaient subir cette fin de première période. Et pouvaient remercier la maladresse d'Adrien Thomasson. L'ex-Nantais manquait deux fois le cadre, dont une en excellente position, seul à 8 mètres des buts, après une déviation d'Ajorque (30e). Et même si ce dernier sortait rapidement, touché à l'épaule, les Bordelais continuaient d'être dominés. Et Benoit Costil, qui venait de manquer un nouveau dégagement, devait s'employer pour sortir une frappe des 25 mètres de Liénard (37e). 

Réaction bordelaise en fin de mi-temps

Avant de souffler, lorsque la frappe des 18 mètres d'Ibrahima Sissoko, déviée, passait à quelques centimètres de son poteau droit (41e). Il fallait attendre le temps additionnel de la prmière période pour voir les Girondins réagir. François Kamano frappait des 20 mètres sur Matz Sels. Puis, sur le corner qui suivait, Gaëtan Laborde croisait un tout petit trop sa tête. Avant que tout le stade ne réclame un pénalty suite à un contact entre Milan Gajic et Liénard dans la surface strasbourgeoise. Corner, disait M.Ben el Hadj. Puis mi-temps, après une tête de Jules Koundé au dessus. 

La deuxième période repartait comme la première s'était terminée, sur un bon rythme. Et il fallait un très bon double retour de Lewczuk et Koundé devant Nuno Da Costa pour empêcher le Strasbourgeois de se présenter devant Costil. Passés en 4-4-2 en losange, les Strasbourgois insistaient dans l'axe, où les organismes bordelais fatigués souffraient.

Et Bordeaux allait craquer à la 68e minute. L'excellent Ibrahima Sissoko, reprenait du plat du pied aux six mètres un corner frappé par Liénard. En retard au marquage, Lukas Lerager venait de boire une gorgée d'eau à côté du poteau de Costil...

Gustavo Poyet agacé devant le Strasbourgeois Mitrovic.  - Radio France
Gustavo Poyet agacé devant le Strasbourgeois Mitrovic. © Radio France - Maxppp

Gustavo Poyet tentait de réagir en lançant Younousse Sankharé, et, pour la première fois, Toma Basic au milieu de terrain. Mais les Bordelais allaient se faire surprendre, quelques minutes plus tard, plein axe. Sur une action d'école, à une touche de balle des Strasbourgeois, Jonas Martin centrait parfaitement pour Nuno Da Costa, qui concluait de près (0-2, 73e). La fin de match sera anecdotique, comme celle de la victoire strasbourgeoise à Bordeaux (0-3) de décembre dernier... Les Girondins, eux, devront réagir rapidement. Ils sont de nouveau attendus jeudi au Matmut Atlantique, face à Marioupol en Europa League. 

La fiche du match 

Bordeaux 0-2 Strasbourg
A Bordeaux (Matmut Atlantique)
Arbitre : M.Ben el Hadj
23 290 spectateurs

Buts : Sissoko (68e), Da Costa (73e) pour Strasbourg
Avertissement : Baysse (73e) pour Bordeaux
Exclusion : Pablo (14e) pour Bordeaux

Bordeaux : Costil (c) - Lewczuk, Koundé, Pablo, Gajic - Plasil (Sankharé, 70e), Lerager, Tchouaméni (Basic, 70e) - Youssouf (Baysse, 17e), Kamano, Laborde

Strasbourg : Sels - Lala, Mitrovic (c), Martinez, Caci - Liénard, Sissoko - Thomasson (Grimm, 86e), Martin, Zohi (Goncalves, 74e) - Ajorque (Da Costa, 32e)

Les résultats de la 1ère journée

Le classement de la Ligue 1