Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Dall'Oglio (Stade Brestois) : "Pour 2021, se maintenir et que les stades se remplissent"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

A deux jours de la réception de Nice pour la 18e journée de Ligue 1, l'entraîneur du Stade Brestois a adressé ses vœux pour 2021. Olivier Dall'Oglio a évoqué les ambitions des Ty Zefs mais aussi parlé Covid-19, mercato et infirmerie.

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du Stade Brestois
Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du Stade Brestois © Maxppp - Philippe RENAULT

Tout sourire et avec son habituelle bonne humeur, Olivier Dall'Oglio s'est présenté une première fois face à la presse ce lundi. A deux jours de la réception de Nice pour la 18e journée de Ligue 1, l'entraîneur du Stade Brestois a d'abord tenu à adresser ses vœux. "Je veux souhaiter une bonne année et une bonne santé dans cette période troublée, notamment aux supporters et à tout le club. Je pense qu'on va vers des jours meilleurs."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Notre devoir, c'est de maintenir ce club

Quoi souhaiter au Stade Brestois pour 2021 ? "Déjà le maintien, c'est la première chose. La deuxième, c'est que les stades se remplissent de nouveau et qu'on retrouve les supporters. Ce sont des choses, qui vont se faire. Mais notre devoir, c'est de maintenir ce club dans l'élite. Si on peut faire mieux, on ne va pas se gêner. Il faut aussi continuer à avoir une qualité de jeu qui fait notre style. Ce style, il faut le garder et le renforcer." Une année que le Stade Brestois débute avec un effectif quasi au complet. L'infirmerie est vide, seul Denys Bain (blessé aux ligaments croisés en début de saison) n'est pas apte à jouer. Même s'il a repris des exercices collectifs, il ne peut pas encore reprendre la compétition.

Pour moi, il y a des priorités au-delà du foot. Ce ne serait pas normal qu'il y ait un passe-droit

Alors que le Covid-19 reste d'actualité et les contraintes qui vont avec également, la question de la vaccination lui a été posée. Et notamment celle d'une éventuelle priorité pour le sport professionnel. "Pour moi, il y a des priorités au-delà du foot. Il y a des personnes à risques, elles doivent passer bien avant nous. On a des garçons vigoureux, en pleine forme. On écoutera ce qu'on nous dit. Il n'y aura pas de passe-droit par rapport à ça, et ça ne serait pas normal qu'il y en ait."

Le mercato d'hiver

Alors que le mercato d'hiver vient d'ouvrir pour un mois (2 janvier au 1er février), le technicien brestois a évoqué ce qu'il pourrait être pour le Stade Brestois, avec un possible remplacement d'Ibrahima Diallo parti très tardivement en octobre et pas suppléé. "On observe et on continuer à le faire. On est obligé de prendre en compte la situation générale avec Mediapro" et la défection du détenteur des droits télé après un litige négocié et soldé avec la Ligue de football professionnel. Et un gros manque à gagner pour les clubs.

"On regarde beaucoup les comptes. Si on doit se renforcer et qu'on a l'occasion d'avoir le joueur qui nous convient, on pourra prendre un joueur. _Si on en prend un, ce sera plus au milieu de terrain_. Aujourd'hui, on a Paul Lasne et Haris Belkebla qui sont là. Derrière, ce sont des jeunes joueurs. C'est peut-être ce secteur là qu'on a besoin de renforcer. Si on venait à avoir des blessés, on pourrait être en difficulté. Mais on regarde la situation générale et on ne fera pas n'importe quoi."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess