Football

Ligue 1 : Caen - Nancy reporté, "toujours pas de chance en 2017" selon Gravelaine

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin samedi 21 janvier 2017 à 19:24

Malgré la bâche et la soufflerie, la pelouse du stade d'Ornano était gelée et Caen - Nancy n'a pas pu se tenir.
Malgré la bâche et la soufflerie, la pelouse du stade d'Ornano était gelée et Caen - Nancy n'a pas pu se tenir. © Radio France - Boris Letondeur

Pour la quatrième fois depuis un mois et demi, Caen a vu son match reporté au dernier moment. Après Nantes, Metz et Sainte-Geneviève, c'est aujourd'hui la rencontre de la 21ème journée de Ligue 1 entre Caen-Nancy qui fait les frais des conditions météorologiques bien capricieuses de cet hiver.

Le Stade Malherbe de Caen est maudit ! Sur ses six derniers matchs, quatre ont été reportés à cause des conditions météorologiques. Le brouillard par deux fois, à Nantes et contre Metz. Le gel par deux fois également, à Sainte-Geneviève en Coupe de France et ce samedi face à Nancy en championnat de Ligue 1. Le thermomètre a indiqué jusqu'à -8°C dans la nuit de vendredi à samedi. Malgré les efforts fournis par le club normand pour éviter le report, pose d'une bâche, chauffage de la pelouse, le terrain était trop dur en profondeur dans sa totalité, et en surface partiellement.

Arrivés au stade d'Ornano aux alentours de midi ce samedi, Sébastien Desiage, l'arbitre du match, ses assistants et le délégué Dominique Calio de la rencontre ont pris le temps de la réflexion avant de finalement déclaré le report de la rencontre vers 14h.

"On est engagé sur trois responsabilités : la protection des joueurs, du jeu et de l'image du football. On s'est très vite rendu compte que la protection des joueurs n'était pas assurée. La stabilité était impossible, le terrain était gelé sur une trop grosse partie de la surface. Ensuite, permettre au match de se jouer dans ces conditions là, ce n'est pas assurer la protection du jeu. Et puis la protection de l'image du football c'est aussi ne pas faire venir les familles dans une enceinte comme ça alors que le spectacle ne sera pas assuré sur le terrain eu égard aux conditions. Il nous est donc apparu préférable de ne pas procéder à la rencontre. C'est toujours ennuyeux pour l’ensemble des acteurs et notamment dans une période où il y a énormément de matchs, on aurait tous aimé jouer mais malheureusement la sagesse doit l'emporter. Sébastien Desiage, arbitre prévu pour Caen - Nancy

Gravelaine : "Pas plus de chance en 2017"

Seul représentant du club lors de l'annonce du report du match, Xavier Gravelaine préférait prendre la décision avec dérision.

"Je vous disais que j’aimerais bien avoir plus de chance en 2017 mais, ça recommence ! Entre le brouillard est là, cette saison est vraiment atypique, les éléments sont contre nous, on n'a pas de chance. C'est dommage parce qu'on est sur une bonne phase, je trouve qu'on est nettement mieux. C'est plus intéressant : on fait un super match contre Lyon puis un match très, très moyen contre Nantes, les joueurs avaient à cœur de jouer là mais on ne peut rien faire contre la météo. Imaginez qu'on joue, que ce n'est pas praticable et qu'on ne gagne pas". Xavier Gravelaine, directeur générale du SM Caen

4 matchs sur 5 à l'extérieur

Caen espérait bien jouer ce match pour prouver que la défaite en milieu de semaine à Nantes (0-1) n'était qu'une erreur de parcours, mais la météo en a donc décidé autrement. Maitre de son sujet à domicile (6 victoires, 2 nuls, 2 défaites), le Stade Malherbe est nettement moins à l'aise à l'extérieur (1 nuls, 9 défaites). Pourtant, il va falloir que cela change si les Caennais ne veulent pas s'engluer dans la zone rouge.

Sur les quatre prochains matchs de championnat, les Normands devront se déplacer trois fois, à Bastia, Guingamp et Dijon. Il leur faudra enfin répéter leurs performances à domicile pour pouvoir maintenir à distance les relégables. Ajoutons à cela le voyage à Angers pour le 16ème de finale de la Coupe de France. Le directeur général Xavier Gravelaine est bien conscient qu'une saison réussie passera par de bons résultats loin de d'Ornano.

"Sportivement maintenant, il n'y a plus d'extérieur ou de domicile. On est très performant à la maison, il va falloir adapter ça à l'extérieur aussi". Xavier Gravelaine.

La commission des compétitions doit se réunir dans la semaine. Elle décidera, en accord avec Caen et Nancy, de la date de report du match. Compte tenu du calendrier des deux clubs, cela pourrait être les 14, 15, 21 ou 22 février.