Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 : cette fois, le FC Metz est bon dernier !

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après sa défaite à Brest (2-0), le samedi 5 octobre dernier et après la victoire de Saint Etienne contre Lyon, ce dimanche, le club à la Croix de Lorraine est désormais la lanterne rouge du championnat. Pourquoi cette dernière place ? On fait le point ci-dessous.

Le FC Metz, version 2019-2020, en Ligue 1
Le FC Metz, version 2019-2020, en Ligue 1 © Radio France - Antoine Barège

Metz, France

Pour la première fois de la saison, le FC Metz occupe donc, à l'issue de la 9e journée du championnat, la dernière place du classement. La défaite enregistrée à Brest cumulée à la victoire de l'ASSE contre l' OL a transformé nos grenats en lanterne rouge de la Ligue 1. Le promu mosellan est donc dans le rouge et dans le dur. Etat des lieux et analyses.

Le parcours messin : des échecs face aux autres candidats pour le maintien

Le FC Metz compte après 9 journées, deux victoires (contre Monaco et à St Etienne)  deux nuls (à Strasbourg et contre Toulouse) et cinq défaites (à Angers, contre le PSG, à Bordeaux, contre Amiens et Brest). Si les Grenats ont réalisé deux bonnes prestations contre des formations à gros budget (Monaco et ASSE), ils ont aussi cédé ou été accrochés par des clubs dont l'objectif principal, cette saison, est d'éviter la relégation en Ligue 2 (Amiens, Toulouse et Brest). 

Ce paradoxe inquiète le milieu de terrain Habib Maïga. Pour lui, il faut "que le club à la Croix de Lorraine élève son niveau de jeu face aux adversaires qui sont à sa portée ". 

Habib Maïga, le milieu de terrain messin, revient sur les difficultés de son équipe face aux autres candidats pour le maintien

Une défense messine pas encore au niveau de la Ligue 1

Depuis le début du championnat, le FC Metz a encaissé 14 buts, dont certains " risibles " selon son entraîneur Vincent Hognon. C'est pour le moment la 16e défense de Ligue 1. Deuxième meilleure défense de Ligue 2 la saison passée, l'arrière-garde des Grenats n'a pas encore su se mettre au niveau de la L1. 

Des erreurs individuelles, de mauvais placements, un manque de concentration, la défense messine a été souvent malmenée, notamment en première période, au cours de laquelle elle a encaissé 10 buts. Pour Vincent Hognon, il faut plus de "détermination en défense et apprendre très vite de ses erreurs". 

Vincent Hognon, le technicien messin, estime que son équipe manque de régularité et de constance au haut niveau

Une attaque trop dépendante d'Habib Diallo

Sur les 8 buts inscrits par le FC Metz en Ligue 1, six ont été inscrits par l'indispensable Habib Diallo. Le buteur sénégalais est dans la continuité de son excellente saison réalisée sur les terrains de Ligue 2. Mais lorsque l'international sénégalais n'est pas à 100%, comme ce fut le cas à Brest, l'équipe tourne un peu moins bien. 

Certains éléments de l'animation offensive messine ont, également, plutôt déçu. Opa Nguette est moins percutant et Ibrahima Niane est encore beaucoup trop brouillon. 

L'arrivée d' Adama Noss Traoré, à la fin du mercato estival, a fait du bien à l'attaque des Grenats. Mais son physique est encore chancelant et son absence à Brest s'est tout de suite ressentie. Quant à Thierry Ambrose, s'il n'a pas encore marqué, ni délivré de passe décisive, sa rentrée en jeu en Bretagne s'est montrée prometteuse. 

Restons positifs !

Malgré cette dernière place, la situation n'est pour autant pas si dramatique. Dans le bas du classement, c'est très serré ! Le FC Metz ne compte que, par exemple, quatre points de retard, sur le Stade Rennais, qui est 10e. Dans le jeu, nos Grenats ne sont pas ridicules ! à Brest notamment, ils ont privé les bretons de ballons. 

Et puis il y a cette trêve internationale qui vient de débuter. Elle devrait permettre aux Messins de travailler leurs lacunes et d'oublier leurs déceptions récentes. 

Mais une chose est sûr : les hommes de Vincent Hognon ne devront pas rater leurs prochaines échéances qui s'annoncent d'ailleurs comme particulièrement délicates. Le 19 octobre, ils recevront Nantes, 2e au classement, puis ils se déplaceront une semaine plus tard sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais

Choix de la station

France Bleu