Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Charbonnier et le Stade Brestois font sombrer Toulouse

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Brest a largué le dernier de la Ligue 1 à treize points en gagnant 5-2 à Toulouse. Le Stade Brestois était pourtant mené 2-1 à la mi-temps, mais Charbonnier, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, ainsi que Mbock, auteur du premier but de sa carrière pro, lui ont permis de prendre le large.

Ibrahima Diallo est sorti sur blessure en première mi-temps
Ibrahima Diallo est sorti sur blessure en première mi-temps © Maxppp - Michel Viala / La Dépêche du Midi

Brest, France

Qu'a-t'il bien pu se passer à la mi-temps, dans le vestiaire, pour que ce Stade Brestois, si peu inspiré et si fragile sur phases arrêtées, se transforme à ce point ? Pour la première fois de leur histoire, les Brestois ont inscrit cinq buts lors d'un déplacement en Ligue 1 (dont quatre lors des vingt dernières minutes), et ils ont eu le bon goût de le faire contre un concurrent pour le maintien.

Et pourtant ! Quel contraste entre la très forte domination brestoise de la seconde mi-temps, et l'impact subi avant la pause. Toulouse jouait une partie de sa survie, et ça se sentait. Les Finistériens avaient certes ouvert le score par Court idéalement servi par Diallo auteur de la première passe décisive de sa carrière (1-0, 7e), ils subissaient l'impact de leur adversaire. Et de nouvelles difficultés à construire le jeu au milieu de terrain, à l'image de Paul Lasne, les empêchaient même d'espérer une telle issue.

Brest s'est fait punir deux fois de la même manière : par son énorme passivité sur deux corners frappés de la gauche et repris de la tête par le même Diakité, à chaque fois oublié par la défense (1-1, 16e et 2-1, 21e).

A 21 heures, le Stade Brestois regardait avec inquiétude derrière lui et constatait que son avance sur le barragiste n'était plus que de quatre points. Une heure plus tard, il constatait avec satisfaction sa marge de huit points sur le 18e, Amiens. Et de treize points sur la lanterne rouge.

Le bijou de Charbonnier

Le réveil a été sonné par Gaëtan Charbonnier. En crise de confiance voici un mois après un penalty raté contre Nice, il a marqué quatre buts et délivré une passe décisive depuis. Il a égalisé d'une splendide reprise de volée du protège tibia (2-2, 72e, passe décisive de Mendy) avant d'inscrire le troisième doublé en L1 de sa carrière (3-2, 77e). En marquant le tout dernier but du match, Irvin Cardonna lui a quand même soufflé, sur le fil, le statut de meilleur buteur du club en championnat (86e, 5-2).

Entretemps, Mbock avait réalisé le break d'une frappe de plus de trentes mètre de l'intérieur (!) du pied sous la barre (4-2, 79e).  Son premier but chez les pros. Il était entré en cours de première période, pour remplacer Diallo, sorti sur blessure

Les résultats

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu